Une coopérative fait la promotion de l’Autonomisation de la femme en milieu rural

0
37

Dans le soucis de donner un sens à l’autonomisation des femmes en milieu rural que la CFAAD (Coopérative des Femmes-Amazones pour l’agriculture et le Développement) a tenu ce vendredi 28 septembre dans un réceptif hôtelier de la place, une rencontre d’échange entre les membres de la coopérative.

Pilotée par Mme Adama Cissé présidente de la coopérative, cette rencontre a connu la présence de deux anciennes ministres notamment dame Domani Doré et Hadja Saran Daraba. Cet échange vise à donner une représentativité des femmes dans le domaine de l’agriculture.

« l’objectif de notre rencontre est le lancement de la coopérative CFAAD, une coopérative qui est en train de travailler sur l’autonomisation des femmes en milieu rural, nous voulons être la voix des sans voix, c’est à dire la voix des femmes qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école comme vous et nous, nous voulons les représenter ici, parce que ce sont les mères de nos recettes. Jusqu’à présent elles ne sont pas autonomes, et il faut que quelque part les gens se lèvent pour ces femmes qui sont dans le milieu rural » explique Mme Adama Cissé présidente de la CFAAD.

Pour atteindre les objectifs escomptés, un appui du gouvernement et des bailleurs de fond serait nécessaire « nous comptons sur la bonne volonté de tout le monde, mais à commencer par nous la coopérative, ça fait trois ans on évolue à fond propre. L’année surpassée nous avons fait 50 hectares de riz sur fond propre, mais maintenant que nous avons vu que notre objectif ne peut pas être atteint sans le partenariat des bailleurs, c’est pourquoi on s’est réuni pour aller vers eux, le gouvernement pour nous aider à atteindre l’objectif fixé » lance-t-elle.

Présente à cette rencontre la présidente et fondatrice de la fondation Amadou Diallo, Mme Kadiatou Diallo se réjouit de cette rencontre « avec toute l’équipe que j’ai trouvé ici, je trouve que la mission est claire et c’est salutaire, je serais honorée de parrainer cette organisation et de passer le message à travers les États-Unis » promet-t-elle.

Au-delà de l’agriculture, la coopérative a pour ambition de développer la chaine de valeur qui est d’aller de l’agriculture, la transformation jusqu’à l’exportation.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*