UFDG : « J’ai eu honte en regardant la vidéo du chef de l’Etat face à la jeunesse guinéenne » dixit Ousmane Gaoual Diallo

0
893

Réunis en plénière ce samedi 3 juin à leur siège à la minière, les militants de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée UFDG ont montré leur indignation suite à la récente sortie médiatique du chef de l’Etat qui traitaient les étudiants de ‘’mal éduqué’’. Le député Ousmane Gaoual précise qu’il a eu ‘’honte’’ de cette sortie du Président de la République.
Le député Ousmane Gaoual Diallo a exprimé sa désolation suite aux propos du chef de l’Etat qui traitaient les étudiants guinéens de mal éduqués et d’indignes, parce qu’ils ont réclamé une promesse datant de 2015 qui est la distribution des tablettes. Le député uninominal de Gaoual précise qu’il a eu honte de cette sortie du chef de l’Etat : « Un chef d’Etat c’est beaucoup de calme, de sérénité, de responsabilité quand vous avez en face votre jeunesse et quand vous avez parmi vos invités la communauté internationale » édifie-t-il.
Plus loin dans sa consternation, Ousmane Gaoual rappelle que traiter quelqu’un de mal éduqué c’est toucher ses parents : « Traiter nos jeunes étudiants d’indignes, de mal poli, ce message va plus loin qu’à la jeunesse parce qu’il s’adresse aux parents, aux enseignants et au peuple de Guinée. Le Président doit être mesuré, nous l’invitons à la sérénité, au calme et à la responsabilité, de faire attention aux mots qu’il prononce » conseille-t-il au premier magistrat du pays.
Il précise à cet effet que la promesse est une dette : « Un père de famille fait une promesse fallacieuse à ses enfants finit par un petit-fils pour ceux-ci. Parce que la place du père a des exigences, une probité de morale et de justice. S’il y’avait eu des problèmes économiques pour respecter cette promesse, il pouvait faire une déclaration en faisant rire même la jeunesse, mais insulter les guinéens comme ça c’est la première fois » dit-il d’un air dédaigneux.
Pour finir, Ousmane Gaoual a déploré que la jeunesse ne lui ait pas rendu la monnaie en le destituant en sortant de la salle. Il invite à cet effet la jeunesse à bouder une salle s’ils sont insultés de telle sorte, pour montrer à la personne qu’ils sont dignes.

Hassatou Lamarana Bah
+224 623 125 203
kalenewsorg@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*