Conakry : le fumage du poisson, une véritable activité génératrice des femmes

In Non classé

Érigées en des petites coopératives, ces femmes pour la plupart, parviennent à couvrir les besoins de leurs familles.

Dans le débarcadère de Téménétaye dans la commune de Kaloum, comme dans d’autres débarcadères de Conakry, les femmes pratiquent le fumage des poissons. Une activité génératrice de revenu qu’elles pratiquent depuis belle lurette.

«  Depuis 1969 j’ai commencé cette activité et jusqu’à présent je suis dedans. J’ai élevé tous mes huit enfants dans ça. Mon mari est décédé mais grâce à cette à ce métier je m’en sors ». Martèle une fumeuse de poisson.

Plusieurs qualités de poissons sont vendues par ces fumeuses. Pour mener à bien leur activité, ces femmes se sont constituées en des petites coopératives. Une manière qui leur permet disent telles, de mieux s’organiser dans la production, la vente et le partage des revenus.

Sous la deuxième république en 1994, ces femmes ont bénéficié de l’appui du chef de l’Etat, général Lansana Conté qui leur a construit un fumoir. Mais aujourd’hui, ce bâtiment se trouve dans un délabrement poussé.

A travers le projet d’appui au développement durable de la pêche artisanale et de la pisciculture, ces femmes ont bénéficié des formations et des équipements pour la bonne pratique de leur activité. Ces poissons fumeux alimentent la majeure partie des marchés de la capitale et de l’intérieur du pays.

  1. Cissé

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE