Travaux de la SEG : Des populations de Tanéné Marché paient les frais !

In Accueil, Société

Les travaux lancés par  la Société des Eaux de Guinée, depuis quelques mois, pour changer les grandes conduites d’eau   dans les différents quartiers de la capitale, créent des problèmes par endroit. Dans le  quartier Tanènè  Marché, dans la commune de Matoto, la route est impraticable et le marché est devenu un dépotoir d’ordure. Pourtant, le chef de quartier dit avoir prévenu des agents de la SEG de creuser des caniveaux pour ne pas qu’il y’ait des dégâts.

« Dès qu’ils (les agents) sont venus, je leur ai dit, en remplaçant les tuyaux, il faut mettre immédiatement les caniveaux des deux côtés pour éviter les dégâts. Ils m’ont fait savoir que leur travail c’est de changer seulement les tuyaux et ceux qui doivent mettre les caniveaux viendront après, et que ça n’allait pas prendre du temps. Depuis qu’ils ont fini de faire le travail, ils ont disparu », explique El Hadj Mamadou Lamine Kaba, Président du conseil du quartier Tanéné Marché.

Pire ! Pendant l’hivernage, le chef de quartier a alerté la mairie et la SEG vu que  la route se dégradait et que les eaux de pluie rentraient dans des concessions. Malgré  ces alertes, le quartier n’a reçu  que des promesses mais rien n’en a été.  « Ce qu’ils ont placé comme argument tout récemment, qu’il y’a trop de pluie, que d’attendre à la saison sèche pour faire le tout. Et pourtant les trous sont béants et le marché est devenu un dépotoir d’ordures. C’est quand je les bouscule, qu’ils viennent faire le constat », dénonce M. Kaba.

Actuellement, pour réduire l’insalubrité dans le quartier, des habitants procèdent à l’incinération des ordures. Et ça se passe sur ces conduites d’eau. Ce qui est aussi dangereux pour les riverains sans compter la population d’élèves des deux écoles publiques à savoir  l’école primaire d’Aviation et le lycée Ahmed Sékou Touré sur lesquelles cette route aboutit.

Un autre risque, la proximité des femmes vendeuses avec cette grade conduite d’eau qui peut à tout moment lâcher.

Hassatou Lamarana Bah

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE