Traités d’incompétents, les avocats de Toumba répondent sévèrement à Cheik Sacko

0
741

Lors de sa médiatique, le ministre de la justice Cheick Sacko a traité les avocats de Toumba Diakité d’incompétents. Une déclaration qui a fait réagir le pool d’avocats ce mardi 23 mai 2017 devant les Hommes de médias.

Représentant le collectif des avocats de Toumba Diakité, maître Paul Yomba Kourouma s’est farouchement attaqué au ministre de la justice et garde des sceaux maitre Cheik Sako. Ceci après la sortie médiatique de celui-ci qui traite le pool d’avocat d’incompétent : « Le ministre s’est passé une partie à ce procès à traiter les avocats d’incompétents, nous ne savons pas si l’homme est mal entendant, mal informé ou de mauvaise foi ou le tout à la fois. Je crois qu’il a tronqué, dénaturé, falsifié toutes les données émises à partir de cette maison » dit-il.

Poursuivant, l’homme à la robe noire n’a pas fait de cadeau au ministre de la République. Il précise que Cheik Sacko ne maîtrise pas la langue officielle de la communication : « A travers cette sortie, le ministre est en train de démontrer  ou de mettre en doute la crédibilité de ses diplômes. S’il en a obtenu, à la suite d’étude peut-être saisonnière saccadée et en dents de scie. C’est là le danger de l’importation de cadres handicapés intellectuels ne maitrisant ni les pays, ni les lois, ni les hommes, ni les usages. C’est en cela, nous interpellons le chef de l’Etat pour lui demander de se débarrasser de son complexe, qui consiste à ne rien voir dans le cadre guinéen sédentaire et à nous faire venir cette diaspora comme des criquets pèlerins au point que pour un sujet aussi important qui fait pleurer beaucoup de familles, qu’ils viennent à proclamer la distraction » lance-t-il.

Plus loin dans ses critiques, maître Paul Yomba se dit surpris du vocabulaire qu’a emprunté le ministre qu’il qualifie de léger : « Nous sommes très surpris, pas pour l’attaque mais des termes émanant d’un personnage qui dit-on a évolué dans le pays qui fut la mère des droits de l’Homme. Il s’est exprimé dans une phraséologie qui sincèrement fait honte au monde judiciaire. Nous voyons par exemple que le ministre de la justice dit ’’il faut que les avocats de Toumba pensent à l’intérêt de leur client avant de penser à leur ego personnel’’. Le ministre oublie qu’Ego et personnel veulent dire la même chose. Il va plus loin pour dire ‘’on s’acheminera vers la fin de la clôture’’ ce sont des langages du primaire émanant de personnes quotients intellectuels inférieurs à la normale, ne répondent pas aux normes standards et qui pourraient même concourir avec les enfants du primaire » lâche-t-il.

Maitre Paul Yomba invite à cet effet le ministre d’aller suivre une formation judiciaire non loin de ses bureaux, car selon lui ‘’sa place y est’’.

 

Hassatou Lamarana Bah

+224 623 125 203

kalenewsorg@gmail.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*