Témoignage d’un ami d’Alpha Condé : « quand il débarquait, il n’avait rien qui prouvait qu’il est Guinéen » 

0
1268

La vague de mutation de militants continue de plus belle entre le RPG et l’UFDG. Le dernier cas en date c’est le ralliement à l’UFDG du doyen Moussa Bayeur Camara, membre fondateur du RPG et ancien collaborateur d’Alpha Condé, ce depuis des années ‘’90’’. Dans un témoignage inédit, cet ancien ami d’Alpha Condé fait des révélations sur la création de RPG. Lisez plutôt !

« Le parti qui prend le nom de RPG Arc-en-ciel n’était pas un parti. C’est nous qui avions créé un mouvement  en 1987 pour venger le Malinké contre Lansana Conté.  Et finalement en 1991 on a fait venir monsieur Alpha Condé,  en le faisant venir, quand il débarquait à l’aéroport de Conakry il n’avait pas un bout de papier qui prouve qu’il est Guinéen. Il a fallu qu’on téléphone à un  collègue  pour qu’on demande à Lansana Conté, et Lansana Conté a dit comme Alpha Condé est déjà arrivé, laissez le rentrer.  Alpha Condé avait passé 40 ans entrain de lutter contre Sékou Touré, et Lansana Conté à l’extérieur et il est venu se rallier à nous pour qu’on en fasse maintenant un parti politique. C’est ainsi le parti a pris le nom RPG » nous explique-t-il.

« Ensuite, poursuit-il, il a débarqué et le troisième jour de son arrivée on a convoqué un meeting à Coléah. Mais avant le meeting, on a fait venir 50 féticheurs qu’on appelait  ‘’SEVELA’’ derrière le président Alpha Condé, à la veuille du meeting, ces féticheurs avaient dit à Alpha Condé que si Lansana Conté le provoque, qu’ils  vont mettre Conakry en feu. Et le jour du meeting Lansana Conté a débarqué  400 policiers pour réprimer le meeting. C’est ainsi donc, quand ça éclatait j’étais sur le podium ils ont commencé à tirer. Les autres sont sortis par une ruelle, et moi malheureusement j’étais repérable, parce que j’avais le micro au podium. J’ai escaladé le mur et suis tombé vers le mur qui est derrière l’abattoir, et j’ai fait 3 fois la prison à cause d’Alpha Condé. J’ai échappé à 3 tentatives d’assassinats » a rappelé à notre micro doyen Moussa Bayeur Camara.

Med Yrrab

224 666 158 944

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*