SOS : Atteinte d’un cancer de sein, Batouly Sow a besoin d’une évacuation sanitaire 

In Accueil, Société

Agée d’une trentaine d’année et mère de cinq enfants, Fatoumata Batouly Sow souffre d’un cancer, ce qui a causé l’ablation de l’un de ses seins. Depuis lors, son état de santé se détériore du jour au lendemain, sa famille invite les bonnes volontés à lui venir en aide.

Tout a commencé il y a de cela un an, par une petite enflure au bout du sein droit. Depuis quatre mois, Fatoumata Batouly Sow  a perdu son sein droit. Pour la malade c’était simplement un petit bouton, mais finalement la situation devenait critique.

« Il y a eu une petite enflure comme un grain d’arachide, ça ne me faisait pas mal. Mais du jour au lendemain ça ne faisait que grossir, nous avons jugé nécessaire d’aller à l’hôpital Donka, les docteurs ont regardé et ont dit si c’était le sein seulement ce n’était pas un problème, mais sous les aisselles c’est là le problème. J’ai eu peur et nous sommes allés voir la pharmacopée qui n’a pas donné suite favorable et finalement nous sommes revenus à l’hôpital car le sein devenait de plus en plus gros, c’est ainsi on m’a dit d’aller à Ignace Deen pour l’ablation et le docteur nous a dit de payer cinq millions cinq cent francs guinéens, mon mari a fait un prêt de  quatre millions pour l’opération, mais jusqu’à présent ça ne va pas, » explique-t-elle.

Se trouvant toujours à son chevet, le mari de la victime explique le calvaire qu’il traverse actuellement. « Quand la maladie s’est propagée, nous sommes venus à l’hôpital Donka, tout ce qu’on demande comme médicament je paie avec mes maigres moyens, c’est ainsi que nous sommes restés dans ça et ils nous ont dit d’aller au trypano on a payé là-bas un million cinq cent mille francs guinéens, on nous a dit qu’elle doit prendre ses médicaments pour un mois. Quand elle a fini la situation s’aggravait, et on nous a conduits à Ignace Deen qui nous a coûté cinq millions cinq cent mille franc guinéen. Depuis lors, ce sont des  médicaments d’une valeur de trois cent à cinq cent mille francs guinéens. Je suis un cultivateur à Boffa donc c’est difficile pour moi, » se confie-t-il.

Au-delà de ces médicaments, Fatoumata Batouly Sow a besoin de soins intensifs du côté du Maroc, c’est pourquoi Alpha Oumar Cissé neveu de la malade lance un appel aux bonnes volontés. « Depuis l’opération, la situation est grave, il y a des rechutes sur la plaie. Au lieu de laisser la vie de la malade en danger, nous lançons un appel aux personnes de bonnes volontés, au gouvernement, la première dame, le chef de file de l’OR et sa femme  d’aider ma tante. Cette maladie on ne pas souhaiter cela même à notre ennemi. Actuellement la dame est en train de suivre trois examens et c’est excessivement cher » lance-t-il.

Pour tout geste, la famille est joignable sur le 628375381/664018466/622739112.

Hassatou Lamarana Bah

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

One commentOn SOS : Atteinte d’un cancer de sein, Batouly Sow a besoin d’une évacuation sanitaire 

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE