Respect des libertés publiques en Guinée : Fodé Oussou appelle à la reconstitution des forces vives de la nation

In Accueil, Politique

La liberté d’expression est-t-elle en danger ? La question alimente les débats dans la cité après que le président Alpha Condé ait intimé à toutes radios de ne plus donner la parole à Aboubacar Soumah et compagnie.
Pour Docteur Fodé Oussou Fofana, cette injonction du président Alpha Condé faite aux médias guinéens est anti démocratique. Car précise-t-il : « Ce n’est pas aujourd’hui qu’on doit apprendre à la presse privée comment elle doit se comporter. C’est une presse responsable qui connait ses limites et droits ».

Selon le vice président de l’UFDG, « Alpha Condé se mêle des problèmes du syndicat jusqu’à aller interdire aux médias de donner la parole à Aboubacar Soumah. C’est comme si le président peut prendre la décision demain de m’interdire de prendre la parole ».


Pour Dr Fodé Oussou Fofana, cette sortie montre que le président Alpha Condé est dans sa logique d’un 3ème mandat. Donc, insiste-t-il, « Il faut absolument intimider tout le monde, diviser la société civile, intimider les journalistes tout en divisant l’opposition », c’était chez confrères de la radio Espace.

Avant de conclure, Fodé Oussou Fofana, lance un appel pressant aux acteurs sociopolitiques de reconstituer très rapidement les forces vives en Guinée.

Mohamed Barry

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE