Ramadan : Les ‘’Jilbabs’’ et voiles volent la vedette aux sexy chez les femmes

0
315

Comme chaque année, durant le mois saint de ramadan, la couche féminine adopte un autre mode vestimentaire. Les pantalons jeans et autres habillements sexy cèdent la place aux pagnes ainsi que d’autres tissus et voiles qui couvrent le corps. Ainsi, le commerce des foulards et autres articles religieux se fait la part belle dans les différents marchés de la capitale, Conakry.

Depuis le début du mois saint de Ramadan, ils sont nombreux des commerçants qui se tournent vers la vente des articles religieux dont les foulards et tenues plus ou moins décents. C’est du moins ce que révèle notre constat sur les différents marchés à Conakry.

Au grand marché de Madina, l’un des plus grands centres d’affaires de la capitale, nous avons croisé Mlle Nantenin, vendeuse de foulards. Selon cette jeune femme, chaque chose a son temps : « Avant je vendais des chaussures mais à l’approche du ramadan, les gens achètent plus les voiles et robes. C’est pourquoi j’ai opté pour ça. Avec moi, les prix des voiles varient entre 25 000 et 10 000GNF selon la taille et la qualité bien sur ».

Plus loin, c’est  un colis de robes appelé ‘’Jilbab’’ qui est ouvert et des femmes de tout âge confondu se ruent vers cette vendeuse qui ne laisse même pas apparaitre un petit sourire avec son slogan ‘’l’heure bara li’’ qui littéralement signifie ‘’le moment est venu’’.  Pour cette vielle femme qui essayait de trouver une tunique à sa taille, elle nous confie que c’est le ramadan, donc il faut se trouver des habits confortables pour aller à la prière et pour être bien présentable.

Par ailleurs, d’après le constat, d’autres marchandise telles que  les ustensiles de cuisine, des produits comme la mayonnaise, l’huile, les  tapis de prière marchent aussi très bien pendant cette période.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*