Prolongement du mandat de l’assemblée nationale : Qu’en pense le leader de l’UFDG ?

0
97

Le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée UFDG s’est prononcé ce samedi 12 janvier au siège du parti à la Minière sur le prolongement du mandat de l’assemblée nationale qui devrait prendre fin ce 13 janvier 2019.
Pour El hadj Cellou Dalein Diallo, le chef de L’Etat a créé toutes les conditions pour prolonger le mandat de l’assemblée nationale « il a refusé de mettre la CENI en place au moment où c’était indiqué dans l’accord de 2016. La CENI devait être mise en place lors de la session des lois de 2017, il a refusé. Comme ils ont un agenda à eux que le peuple de Guinée ne connait pas et qui ne correspond nullement aux accords politiques et aux lois de la République, ils ont refusé de faire » dénonce-t-il.
L’autre remarque du principal opposant d’Alpha Condé, est le retard des élections locales « On a trainé pendant un an sur les élections locales pour perdre du temps, pour justifier le glissement pensant que s’il ne réussit pas à s’octroyer le troisième mandat, il pourra s’octroyer une prolongation du second en violation flagrante dans tous les deux cas, des dispositions de la constitution » indique-t-il.
Devant ses militants, le chef de file l’Opposition Républicaine invite les citoyens à se mobiliser contre ‘’l’enterrement’’ de la démocratie guinéenne. Il notifie à ses militants, que la trêve est terminée et qu’ils doivent continuer le combat quel que soit le prix.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*