Préparatifs des élections communales : Première réunion du Comité Inter Partie

In Accueil, Politique

La relocalisation des électeurs et la gestion des candidatures étaient au centre de cette rencontre ce lundi à Conakry, entre responsables de la CENI et les acteurs concernés par le processus électoral. Objectif,  échanger  sur des opérations engagées par l’institution électorale pour la tenue des élections communales prévues le 04 février prochain.

Interrogée sur cette initiative, Djénab TOURE, directrice du département planification et fichier électoral, explique : « Il est question de les expliquer les deux grandes opérations que nous sommes entrain de lancer sur le terrain, notamment la mise à jour des listes électorales à travers l’identification et la relocalisation des électeurs, le réajustement des bureaux de vote qui ont dépassé les 600 électeurs conformément à la loi révisée, et en suite la mise en place des commissions de gestion de candidatures et leur formation.   Ce sont les deux opérations avec bien sur d’autres activités que nous sommes venus présenter et expliquer aux acteurs du processus pour qu’ensemble nous essayons de faire ce travail,  pour qu’ils nous aident à mobiliser et à sensibiliser aussi l’ensemble des électeurs, de sorte  que cette opération soit une réussite ».

Pour la directrice du département planification et fichier électoral, il s’agit aussi de donner des informations sur les différentes phases qui vont arriver conformément au chronogramme, notamment la gestion même des candidatures dont  le lancement est prévu  le 6 décembre prochain.

Voici la réaction du représentant du RPG arc-en-ciel, Sékou Banna CAMARA : « Nous, la relocalisation nous va droit au cœur avec  600 électeurs par bureau de vote. Et surtout les nouveaux districts qui viennent d’être érigés en sous préfecture ou les secteurs érigés en quartier vont restés sur place.   ça va faciliter l’opération ».

Mamadou Cellou BALDE, le représentant de l’UFDG  a apprécie cette rencontre qu’il souhaite pérenne : « Aujourd’hui, nous nous retrouvons dans le cadre du comité inter partie qui fait que toutes les parties prenantes au processus électoral se retrouvent avec la CENI pour passer en revue, en tous cas les opérations qui sont déjà réalisées sur le terrain mais également s’accorder sur les opérations en perspective. Je crois que ça fait longs temps que nous n’avions pas ça. Et c’est salutaire ».

Au tour de Charles André SOUMAH, du département communication de la CENI, d’ajouter : « La communication étant l’épine dorsale de cette opération, la presse notamment celle privée ne sera pas exclue du processus ».

A signaler que 342 collectivités locales sont concernées par ces élections communales.

Cette rencontre est rendu possible grâce à NDI, National Democratic Institute, partenaire privilégié de l’institution électoral.

LINCOLN 624901737           

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE