Journée internationale de la radiologie : une fête qui passe inaperçue en Guinée

0
1131

Le 8 novembre de chaque année, l’humanité célèbre cette journée pour mieux mettre en évidence le rôle de l’imagerie dans la médecine.

Malheureusement en Guinée, cette fête passe encore inaperçue et intervient au moment où le pays ne compte que 5 radiologues.

Pr Zoumanigui Nicolas est le seul chirurgien cardio-vasculaire que compte la Guinée. Grace à la radiologie, il consulte plusieurs malades par jours. Selon lui, l’imagerie a révolutionné la pratique de sa profession.

«  L’imagerie à vraiment révolutionné la médecine. Le cout est tellement abordable en Guinée. Par exemple quand on fait l’imagerie cardio-vasculaire, les patients nous payent cent mille francs, contrairement dans les pays européens où les gens payent 100 euros, ça vous fait aujourd’hui plus d’un million de franc guinéen ». Martèle Pr Zoumanigui.

C’est en 1963 que le premier service de radiologie a été installé à l’hôpital national de Donka par SékouDONZO qui fut le 1er radiologue africain.

Aujourd’hui, le constat relève que ce service est abandonné à lui-même. Dr Diallo Ibrahima sory est chef service de la télé médecine à Donkla, il estime que cela est dû à l’irresponsabilité de l’Etat.

«  Ce service est entrain de se détériorer vu que les autorités n’ont pas pris des dispositions pour changer ses matériaux vétustes ». Soutient-il.

Comme vous pouvez le constatez, le service de la radiologie est obsolète et doit être renouvelé pour assurer le bien-être de la population guinéenne.

A.Cissé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*