Patrimoine historique guinéen : Vers l’authentification d’une découverte majeure à Beyla

0
300

Le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique a reçu en audience ce lundi, 8 janvier, Pépé Béniton Banamou, auteur d’une découverte portant sur des objets supposés préhistoriques dans la préfecture de Beyla.

Au sortir de la rencontre, Bandian Traoré, conseiller chargé des questions culturelles dudit département, après avoir magnifié la démarche citoyenne de l’auteur, indique qu’il était question de la présentation d’une découverte d’un des dignes fils du pays, en provenance de Bolla, district de Koita, dans la préfecture de Beyla. « M. Banamou aurait, dit-il, fait une découverte majeure d’un bien supposé historique. Il s’agit d’une grotte qui s’apparente à un bien archéologique ».

Selon le conseiller culturel du ministre Bantama Sow, le département en charge de la gestion du patrimoine culturel guinéen, procédera les jours à avenir à une étude d’authentification de ces objets. « Au point de vue de loi, tout objet du sous sol guinéen appartient à l’Etat. Ces objets présentés sont pour l’instant supposés préhistoriques. Donc, une procédure d’authentification s’impose à nous pour toute confirmation», précise Bandian Traoré.

Sur sa découverte, Pépé Béniton Banamou, explique : « C’est à moi que Dieu a donné l’opportunité à travers une vision de pouvoir faire cette découverte. Selon la révélation, l’utilité de cette découverte n’est pas une visée scientifique, mais plutôt sociale. Car il m’a été dit de nettoyer ces objets et les mettre à la disposition de l’Etat. Dans la même révélation, il m’a été dit qu’à partir du jour où ces objets seront mis à la portée du grand public, Dieu donnera à la Guinée un don d’une valeur inestimable ».
Pour le moment, les cadres du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique s’abstiennent de tout commentaire sur la portée et la valeur de ces objets vant, nous dit-on, la fin des travaux d’authentification.

Mohamed Barry +224 624 39 57 84

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*