Nouvelle politique culturelle en Guinée : les travaux de consultation pour la région de Conakry sont lancés ! 

In Accueil, Culture

Après les régions de  Nzérékoré, Kankan, Labé et Kindia, c’est au tour des acteurs culturels de Conakry de se pencher sur la question liée au développement du secteur culturel en Guinée. Piloté par le département en charge de la culture, les travaux de l’atelier des journées nationales de consultation pour l’élaboration d’une  nouvelle politique culturelle ont été lancés ce mercredi 21 décembre, au palais du peuple.  

Prévues du 21 au 23 décembre prochain, l’enjeu de ces journées nationales de consultation est de réussir un véritable développement culturel durable en Guinée. Ceci,  de manière à placer la culture au cœur de la renaissance du pays.

Après avoir réaffirmé toute sa gratitude aux participants qui ont accepté d’honorer de leur présence à la rencontre du donner et du recevoir, Jean Baptise Williams, directeur national des arts et de la culture, estime que toute politique culturelle s’inscrit d’abord dans un projet global de société, qui lui assigne sa place et son rôle et détermine son mode de fonctionnement.

Représentant le ministre de la culture, des sports et du patrimoine historique, il déclare que, « la problématique de la mise en œuvre d’une nouvelle politique culturelle trouve là tout son fondement. » Avant de préciser : « c’est à l’avènement de la deuxième République que la culture guinéenne a dû affronter les nouvelles règles de l’économie de marché, avec les difficultés d’adaptation de l’héritage en même temps que l’émergence de nouvelles formes d’expression, notamment de la culture urbaine, jeune et mondialisée. »

Après donc, plus de deux décennies de ‘’navigation à vue’’, il devient impératif pour la Guinée de rationaliser son développement culturel en se dotant d’une politique culturelle rénovée, moderne, adaptée aux nouvelles exigences du développement et qui répond aux besoins actuels des populations.

Une politique culturelle dont les objectifs et les orientations stratégiques prennent en compte les priorités du gouvernement et les objectifs de développement durable (ODD) déclinés en plans d’action assortis de développement véritable. « C’est pourquoi, dit le directeur national des arts et de la culture, c’est la condition nécessaire pour l’arrimer au plan national de développement économique et social (PNDES), cadre de unique de référence pour toutes les interventions de l’Etat et de ses partenaires au développement pour la période 2016-2020. »

Pour cette première phase consacrée à la zone spéciale de Conakry, le coup d’envoi des  journées nationales de concertation pour l’élaboration de la politique nationale culturelle  a connu la participation de nombre d’acteurs culturels. Car, il faut le dire, la capitale guinéenne, regorge la crème des femmes et des hommes de culture de la Guinée.

Nous y reviendrons !

 

 

Mohamed Barry

224 624 39 57 84

barrymed21@gmail.com

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE