Négociation entre SLECG D’Aboubacar Soumah et le gouvernement : le Camp de Sy Savané donne sa position

0
332

Au-cours d’un point de presse pour donner des précisions sur l’attaque du siège du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, le secrétaire général adjoint du SLECG version Sy Savané, a situé sa position face aux négociations qui se font entre le gouvernement et le camp du général Aboubacar Soumah.

 

Elhadj Ousmane Tanou Baldé, a tout d’abord donné des précisions par rapport aux pertes qu’enregistre l’Etat depuis la création des universités privées ‹‹nous avons constaté, le chef d’Etat aussi a constaté, depuis la création de ces universités privées, il y’a eu 1.300 milliards GNF que ces universités privées ont reçu. Est-ce qu’on ne pouvait pas construire trois à quatre universités publiques? ›› s’interroge-t-il.

 

Abordant les négociations qui se tiennent actuellement entre le camp d’Aboubacar Soumah et le gouvernement, El hadj Tanou Baldé indique‹‹je vous fais une petite opération 1+1=2, je suis ingénieur mécanicien, je me suis battu, mes parents se sont battus, pour que j’atteigne ce niveau, je ne suis pas des êtres qu’on a  ramassé hier, qui n’ont pas eu un an à émerger au niveau de la fonction Publique, au niveau des départements d’éducation. On dit, vous devez avoir le même salaire qu’eux comme salaire de base, moi on vient de me recruter ça ne fait pas un an, on dit 8 millions comme salaire de base, nous parlons de quelle négociation, mettons nos pieds sur terre, le Pays nous appartiens tous›› tranche-t-il.

 

Pour rappel, le SLECG est une structure syndicale créé en 1991 qui a eu comme secrétaires généraux, les camarades Louis M’bemba Soumah pour quatre mandats, El hadj Docteur Sy Savané pour un an.

 

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*