Mois des secrétaires : Les préparatifs avec des étudiants de l’ENSAC

0
146

Avril c’est aussi le mois des secrétaires. A cet effet, le Réseau des Professionnels du Secrétariat de Guinée a organisé ce dimanche une rencontre avec les étudiants de l’Ecole Nationale deSecrétariat, d’Administration et de Commerce, ENSAC, pour discuter du déroulé des activités, rapporte Alkaly Daouda Daffé, reporter à Nostalgie-Guinée.

De nombreuses questions se posent sur le métier des secrétaires en Guinée notamment leur mode de recrutement dans des services. Ces interrogations sont dues au manque de professionnalisme de nombreux secrétaires en poste. Durant tout le mois d’Avril donc, le Réseau des Professionnels du Secrétariat de Guinée tentera de répondre à ces multiples inquiétudes avec des experts, à travers des activités de sensibilisation. « Qu’est-ce que chacun et chacune de nous présent ici peut apporter pour l’apprentissage et la pratique de nos métiers. Certes, les réponses sont aux préoccupations précitées ne sont pas être obtenues ici et maintenant ? Je souhaite vivement que nous menions toutes les réflexions possibles allant dans le sens de l’amélioration des conditions d’enseignement de notre filière-métier, le secrétariat en Guinée » a exprimé Fatoumata 2 Doumbouya, la présidente du REPROSGUI (Réseau des Professionnels du Secrétariat de Guinée), initiateur de ces activités.

L’Ecole Nationale de Secrétariat, d’Administration et de Commerce forme les cadres de l’administration pour leur perfectionnement. « Cette école existe depuis plus de 50ans. L’ENSAC dispose en outre de 24 salles de cours théoriques et de 6 salles pratiques de cours d’informatique dont 2 cybers équipées d’un parc total de 70 micro ordinateurs. L’ENSAC a pour mission fondamentale de former en 3 ans les agents de maitrise et les techniciens supérieurs à deux niveaux : types A et B ; d’assure non seulement la formation continue des élèves mais aussi sur mesure », témoigne la directrice, Hadja Foutamata Touré.

Reconnu comme l’un des plus vieux métiers au monde, l’avenir des secrétaires en Guinée reste encore une véritable préoccupation.

Lincoln

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*