Medias : « Ça ne nous arrange pas d’aller en guerre avec la presse », dixit colonel Alpha Barry

0
629

Les Associations de presse envisagent de déposer une plainte à la justice contre l’escadron mobile N°3 de Matam pour violences faites aux journalistes et destructions de matériels de travail. L’annonce a été faite ce mardi 7 novembre devant la Haute Autorité de la Communication, point de chute de la marche de colère   des journalistes contre des exactions et l’acharnement dont ils sont victimes ces derniers temps.

 

Pour l’officier de communication du haut commandement de la Gendarmerie Nationale, cette décision de la presse n’arrange nullement son institution. « Ça ne nous arrange pas qu’on aille en guerre avec la presse, c’est moi qui suis l’interface entre les journalistes et le haut commandement de la gendarmerie. Je ne suis pas contre qu’ils déposent une plainte à la justice mais mon souhait est qu’ils retirent la plainte. Dès que l’action publique est déclenchée entre les journalistes et le haut commandement, ils vont refuser catégoriquement de couvrir nos activités » dit-t-il.

« D’ailleurs la gendarmerie, à travers son   haut Commandant, envisage d’ouvrir les portes de son école pour que des journalistes rentrent pour deux semaines de formation », a laissé entendre  Colonel BARRY Mamadou Alpha, comme calmer la situation.

Hassatou Lamarana

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*