Maraboutage à Conakry :

0
1038

Des maisons secrètes plus prisées que celles d’Allah ! Bien que la Guinée soit un pays à dominance musulmane et chrétienne, le recours aux marabouts est devenu très récurrent à Conakry. Ainsi, considéré comme des demi-dieux, leurs domiciles semblent devenir des lieux de pèlerinage. Des hauts cadres de l’administration aux citoyens lambda, en passant par les politiciens, tout le monde fait recours à leurs services. Malgré que la pratique soit catégoriquement interdite par les religions, le recours aux marabouts est devenu monnaie courante dans notre société. Ainsi à Conakry, les domiciles des marabouts sont plus fréquentés que les maisons de cultes. Ce, par toutes les couches de la société sans distinction d’âge, de sexe, d’ethnie et de religion. Si pour certains citoyens, ces missions secrètes sont un moyen d’atteindre des ambitions égoïstes et pervers. Par contre, d’autres estiment que c’est un recours idéal pour espérer la prospérité. Un marabout très courtisé du coin, sous l’anonymat, nous explique les motifs de sa convoitise. Selon lui, son service vari d’un individu à un autre, en fonction de leurs préoccupations. Il affirme que la couche féminine est plus adepte à cette pratique. Avec des consultations différentes, car parfois, nous dit-il, il utilise les cauris. « Pour les jeunes filles célibataires, elles cherchent à avoir une liberté totale dans leurs mouvements sans que les parents ne les embêtent. Mais d’autres aussi, c’est pour avoir la main mise sur leurs compagnons, afin qu’ils arrivent à combler leurs besoins qui sont d’ordre naturels, matériels et financiers », nous fait-il savoir. Avant de poursuivre en ces termes, « quant aux femmes mariées, le plus souvent, c’est pour avoir le contrôle du foyer. Dans ce cas si, être au dessus sa coépouse ou rester sans coépouse. Pour que son mari arrive à avoir une attention particulière envers elle seule. C’est-à-dire faire tout ce qu’elle désire. Mais si c’est l’inverse, c’est pour régner en maitresse devant sa coépouse, » explique-t-il. Cependant, cette pratique n’a pas seulement des effets négatifs, mais dispose des avantages particuliers. Car, pour d’autres c’est un moyen de recours pour améliorer leur bien être. « Beaucoup de filles viennent pour chercher avoir un mari, pour avoir l’amour de leurs maris, pour pouvoir faire des enfants etc. » Nous précise-t-il. Mais, cette pratique, dit-il, ne concerne pas seulement les femmes, mais aussi les hommes. Qui, à leur tour sollicitent les marabouts pour avoir de la réussite dans les affaires. Il nous confie que : « Les hommes eux sont à la recherche de protection contre les ennemis, le succès politique, commercial, la richesse, la promotion dans le lieu de travail etc. » Mohamed Barry 224 624 39 57 84 barrymed21@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*