Maison centrale de Conakry : Diaraye Baldé frôle la mort

0
548

L’étudiante de 20 ans incarcérée depuis près de 8 mois sans procès pour complicité de vol à main armée, selon ses parents adoptifs, a tenté de mettre fin à sa vie ce mardi, 05 juin vers 10 h dans sa cellule. Diaraye Baldé, en état de famille, s’est arrangée à boire de l’eau de javel. Devant la complication de son état de santé, elle a été transportée dans un hôpital de la place pour des soins intensifs.

Ce que bon nombre d’observateurs déplorent dans cette histoire, c’est le refus des autorités pénitentiaires, selon nos informations, de continuer à traiter la jeune fille dans cet hôpital.   Diaraye a été ramenée vers 17h dans sa cellule pendant qu’elle ne pouvait pas se tenir bien  débout, avec des lèvres brulées.

Contrairement à la version de ses accusateurs, Diaraye Baldé dit être emprisonnée par son père adoptif qui  abusait d’elle depuis qu’elle avait 12 ans. Une manière de l’empêcher à évoquer ce crime dont elle est victime de la part du mari de sa tante.

LINCOLN 624901737

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*