L’Union Africaine célèbre ce 25 mai 2018 l’an 55 de l’organisation panafricaine

0
199

L’Union Africaine est créée en 2002, à Durban en Afrique du Sud, en application de la déclaration de Syrte du 9 septembre 1999. Elle  a remplacé l’Organisation de l’unité africaine (OUA). La mise en place de ses institutions a eu lieu en juillet 2003 au sommet de Maputo au Mozambique. Son premier président a été le Sud-Africain Thabo Mbeki, précédemment président de l’OUA.

Les buts de l’Union Africaine sont d’œuvrer à la promotion de la démocratie, des droits de l’Homme et du développement à travers l’Afrique, surtout par l’augmentation des investissements extérieurs par l’intermédiaire du programme du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD). Ce programme considère que la paix et la démocratie sont des préalables indispensables au développement durable.

Les objectifs de l’UA comportent la création d’une banque centrale de développement.

La première tentative d’union politique en Afrique fut faite par trois États d’Afrique de l’ouest dans les années 1960 : le Ghana, la Guinée et le Mali, lesquels créèrent l’Union des États africains. L’Union, d’inspiration marxiste, était menée par les révolutionnaires africains Kwame Nkrumah (du Ghana), Modibo Keita (du Mali) et Sékou Touré (de Guinée).

Le 23 novembre 1958, l’Union Ghana-Guinée fut créée. En mai 1959, l’Union a été renommée Union des États africains. Deux ans plus tard, en avril 1961, le Mali adhéra à l’Union. L’Union prit fin en 1962 quand la Guinée s’est rapprochée des États-Unis sans respecter l’opinion de ses partenaires socialistes.

Le 25 mai 1963 a été créée l’ancêtre de l’Union africaine, l’Organisation de l’unité africaine (OUA), par 32 États. Son siège fut établi à Addis-Abeba en Éthiopie.

A Conakry plusieurs activités sont organisées pour commémorer cette date.

LINCOLN, Source Wikipédia

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*