« Le ministre Rachid Ndiaye et Sékou Souapé Kourouma concernés par les plaintes du balai citoyen »

0
172

La cellule balai citoyen a  tenu ce jeudi 19 avril 2018 à Coleah un point de presse qui visait à la lecture d’un communiqué de presse. Dans ce communiqué, le balai citoyen affiche sa satisfaction quant à l’évolution de la plainte rélative à la poursuite des communicants des partis politiques pour propos haineux et incitation à la violence sur les réseaux sociaux. Selon Sékou Koundouno, ces plaintes qui ne concernaient que 16 personnes au départ, concernent aussi désormais le ministre Rachid N’Diaye et Sékou Souapé Kourouma.

Selon Sékou Koundouno, les six communicants des partis RPG et UFDG inculpés aient bénéficier d’une liberté provisoire sous contrôle judiciaire, 3 autres  mandats d’arrêt ont été décerné par le parquet de Kaloum contre 3 autres citoyens «nous avons à date, introduit une requête d’émission de mandats d’arrêt au niveau du parquet général via le parquet de Kaloum au nombre de six qui sont en examen. Une plainte a également été introduite avant-hier contre le nommé Boubacar Yacine Diallo, que je parquet a dilligenté vers la Direction Nationale de la Police Judiciaire» annonce t’il.

Le secrétaire administratif apprécie l’évolution de la situation «  deux autres personnes aussi sont concernés, ce qui complète la liste à 18. C’est monsieur le ministre de la communication, monsieur Rachid N’Diaye et monsieur Sékou Souapé Kourouma, concernant l’ouverture d’une information judiciaire» dit Koundouno.

Une réunion tenue ce mercredi avec le procureur general monsieur Mounir Cherif, donne l’espoir à Sékou Koundouno que dans les jours qui suivent, une réponse favorable leur sera donné afin  les personnes impliquées répondent même en qualité de témoins «qu’ils donnent leur vérités des faits afin que la lumière soit faite sur les tueries lors des manifestations politique en Guinée. Je ne saurais finir cette première phase sans pour autant féliciter et remercier le procureur général auprès de la cour d’appel, les différents procureurs généraux de Conakry auprès des tribunaux de premières instances de Conakry, le magistrat en charge de la cybercriminalité auprès du tribunal de première instance de Kaloum mais remercier aussi la direction nationale de la police judiciaire coordonnées pas Almamy Balla Conté dans le travail que tous sont en train de dans le cadre de la quiétude social en Guinée » finit par dire Sékou Koundouno .

Ci-dessous,  ledit communiqué en intégralité :

 

COMMUNIQUE

 

Alpha Mamadou Bobo BALDE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*