Le collectif Mobilisation Citoyenne pour Sauver l’Ecole Guinéenne demande le départ du Gouvernement dès lundi 12 Mars

0
146

Dans une déclaration rendue publique, le collectif Mobilisation Citoyenne pour Sauver l’Ecole Guinéenne regrette le mépris avec lequel les gouvernants gère  la situation qui prévaut dans le secteur éducatif.

Pour les membres du collectif, en pareille circonstance et dans un pays normal, l’équipe gouvernementale en place devrait agir pour anticiper sur les multiples crises qui secouent le pays ces dernières années. Mais force est de reconnaître, que le gouvernement a manqué de leadership et de responsabilité pour trouver une issue favorable à la crise qui paralyse le secteur de l’éducation et qui risque de  conduire   le pays vers une année blanche.

 Au regard de ce qui précède, le Collectif demandons au chef de l’Etat de renvoyer le gouvernement dans un délai de quarante huit heures (48 heures) pour manque de responsabilité dans la gestion des crises sociales en général et celle qui mine le secteur éducatif guinéen en particulier.

Toutefois, après avoir attiré l’attention du Gouvernement guinéen sur les risques de l’enlisement de la crise sociale qui affecte l’éducation des enfants, les membres du collectif Mobilisation Citoyenne pour Sauver l’Ecole Guinéenne invitent le Président de la République à accéder aux revendications légitimes des enseignants ; appellent l’ensemble des structures de la société civile à se donner les mains pour la sauvegarde des acquis démocratiques ; demandent aux parents d’élèves d’apporter leur soutien aux enseignants, car au regard des sacrifices qu’ils consentent, ils méritent de vivre dignement avec un salaire décent et exigent une résolution rapide de la crise en cours.

 A défaut, le Collectif appelle le peuple de Guinée à faire de la journée du Lundi 12 Mars 2018, le déclenchement d’un vaste mouvement social pour que l’actuelle équipe gouvernementale s’en aille tout en rendant compte de leur gestion.

 

Lincoln

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*