L’ancien Secrétaire permanent du CNDD fait des révélations sur Moussa 3 et Sékou Souapé

0
1578

Depuis la fin du règne du CNDD, Colonel Moussa Keita, ancien Secrétaire permanent de la junte militaire, observe attentivement la situation sociopolitique du pays. Ce Jeudi, l’homme s’est exprimé sur deux de ses anciens amis qui accusent le Président Alpha Condé. Moussa 3 accuse le chef de l’Etat d’avoir insulté le feu président Ahmed Sékou Touré et le second Sékou Souapé parle d’une rébellion.

Pour d’amples informations, Lisez plutôt ces révélations qu’il a faites et qu’il a renommées: ENTRE LA VÉRITÉ Et LA HAINE, SOUAPÉ et MOUSSA 3… « Heureusement, ni le mensonge ni le ridicule ne tue. Chers concitoyens, je n’ai pas ma langue dans ma poche ni habitué à la démagogie ou à la course pour des portes- feuilles pouvant à l’avenir nuire à mon honneur et à ma dignité. C’est pourquoi, je suis resté égal à moi même et fidèle à ma conviction malgré des menaces et emprisonnements. J’ai toujours défendu la vérité des faits tels que j’ai vécu. Le mensonge me révolte et me rend furieux. …J’ai été choqué d’écouter les versions d’un certain Moussa 3, l’un des premiers sympathisants du RPG(Rassemblement du Peuple de Guinée) mais aussi l’un des premiers impatients qui n’avait pas cru à l’avenir et a viré au PUP (Parti de l’Unité et du Progrès). Il ose publiquement déclarer avoir quitté le RPG par le fait que le leader aurait insulté le feu président Ahmed Sekou Toure. Ce qui est faux. Qui du guinéen averti ne sait pas que Alpha Condé et Sekou Touré n’ont jamais conjugué les mêmes verbes? Si Mr moussa 3 était un inconditionnel réel du père de la nation pourquoi n’est-il pas resté au PDG (Parti Démocratique de Guinée)comme un Anta Cheick Condé? La raison de son départ du parti est tout autre…..et là voila : IL s’agissait d’un problème d’un lot de montres portant l’effigie du Pr Alpha Condé destiné gracieusement aux cadres et adhérents du parti. C’est bien ce milliers de montres qui ont été détournées par Moussa 3 et vendues aux inconditionnels du parti. Voilà la raison de ses mésaventures avec son leader. 2ème mensonge grossier, l’attaque rebelle en 2000: Le Cas Sékou Souapé. Il est à éclaircir que Souapé n’a jamais été aux États Unis et n’a jamais fréquenté le camp de Pau au Burkina malgré qu’il y résidait dans sa résidence privée à Ouaga 2000. Déjà en 1997, Sékou était en rupture avec Alpha pour avoir détourné et vendu 7 véhicules Peekups destinés aux instances du parti. En décembre 1998, Alpha est arrêté et moi même arrêté en 1999 en compagnie de 38 autres militaires et 9 civiles. 33 militaires ont été acquittés et 5 militaires condamnés dont moi, Sékouba Sakoh, Aly Doumbouya, Lansana Keita, Nounka Laye, de 18 mois à 2 ans de prison ferme. Parmi les civils condamnés Alpha Condé, Antoine Soromou, Ben Karamo Kourouma. C’est en 2000 qu’il y a eu attaque rebelle quand Alpha et nous étions en prison depuis 2 ans. C’est seulement en 2001 que nous avions été libérés … Chers concitoyens ne cédons pas aux bobards des politiques pour semer la haine entre nous car cette Guinée est notre bien commun. Pour Sekou Souapé, il a pensé se venger contre Alpha oubliant qu’il s’est pénalement lui même rendu responsable de la rébellion contre notre pays car, il y’a pas plus de preuve que l’aveu sans contrainte. Ce que je sais Souapé est tout de même un accusateur par excellence car, j’ai été victime de lui à la prise du pouvoir par le CNDD (Conseil National pour la Démocratie et le Développement)…. Les avocats Pépé Koulémou et Frédéric Sidibé peuvent en témoigner. Quand j’étais ministre secrétaire permanent du CNDD, il est allé voir le président Moussa Dadis, Aboubacar Toumba, Makambo et autres officiers originaires de la forêt pour leur dire qu’il a des preuves contre moi et que je m’apprêtais à renverser Dadis au profit de Alpha Condé…Dommage n’eut été la confiance et la sagesse de Dadis j’allais en pâtir. Car, le lendemain de cette accusation très tôt le matin, Toumba et Makambo sans attendre l’ordre de Dadis se sont rendus dans mon bureau au Palais du Peuple pour m’arrêter et le même jour Sekou Souapé a quitté le territoire guinéen quand il a appris que Dadis m’a réaffirmé sa confiance. Sékou Souapé était un acolyte de Charles Taylor et de Mousquito. C’est après l’assassinat de Mousquito et l’échec de prendre le pouvoir en Guinée qu’il a sympathisé avec les forces nouvelles de la Côte d’Ivoire par le biais de Zakaria et de Hervé Touré alias Ché, tous deux colonel de l’armée ivoirienne. Souapé avait comme porte parole un certain feu Moussa Traoré alias Mohamed Lamine Fofana décédé en 2017 à Siguiri. Chers concitoyens restons vigilants. Il y’a des hommes Satan capables de tout pour atteindre leurs ambitions personnelles. Alpha n’en est rien de la mort du héros colonel Sama Panival Bangoura ».

Lamine Toutè Kaba 621730533

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*