Kankan: le chef du projet coton s’explique après l’incendie dans les locaux de l’usine le mois dernier

0
494

Dans la nuit du 22 au 23 mars dernier un feu d’origine inconnue s’est déclaré dans les enceintes du projet coton de Kankan endommageant des centaines de balles du coton. Et depuis, plusieurs interprétations ont été faites. Le mercredi 04 avril, le chef du projet,  Patrick Dieraert,   a donné d’amples informations à notre rédaction.

  

D’entrée, le chef du projet Coton de Kankan s’est prononcé sur les circonstances de l’incendie.  « Il y a des parties métalliques dans l’usine qui peuvent arriver en frottement et lorsqu’il y a frottement, il y a de petites étincelles pendant que le coton se trouve être pressé dans des balles, à de très hautes densités. Donc, le feu reste dans des balles de coton mais ne se déclare pas », indique-t-il.

À la question de savoir si le feu a été vite maîtrisé, Patrick Dieraert a déclaré: « Le service incendie de l’entreprise appuyé par les sapeurs-pompiers de la ville ont heureusement vite maîtrisé la situation pour limiter les dégâts ».

Quant à l’impact financier, il précise: « Une fois de plus, financièrement  ça n’aura pas de répercussions d’autant plus qu’on a de très  bonnes relations avec la société qui assure le projet-coton de Guinée qui n’est pas assuré individuellement.  Mais avec le groupe Géo-coton auquel j’appartiens, ce groupe assure des centaines de milliers de tonnes dans la sous-région-ouest africaine ».

Depuis la relance de l’usine par le gouvernement guinéen en partenariat avec Géo-Coton France, c’est la première fois que ce genre de sinistre  se déclare dans l’usine du projet coton de Kankan.

Lamine Toutè Kaba, Correspondant Kalenews.org dans la région, 621730533

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*