Kankan: Enfin les équipes de football rejoignent leurs villes respectives

0
60

Comme annoncé dans un de nos articles précédents, l’opérateur économique Salimou Tounkara a réalisé sa promesse qu’il a faite aux joueuses des équipes féminines qui étaient bloquées à leurs internats dans les enceintes du lycée Régional Almamy Samory Touré. Cet après-midi du jeudi 13 Septembre donc, les filles et leurs encadreurs ont été embarquées dans un bus de 70 places pour leurs villes.

Au nom de l’ensemble des joueuses, Mlle Soumah Tomboli la capitaine de l’équipe du CIK (Club industriel de Kamsar) a remercié Mr Tounkara pour son geste avant de revenir sur les conditions dans lesquelles elles et ses copines étaient : << Dans un premier temps nous remercions Mr Salimou Tounkara pour le bon geste qu’il a fait pour nous car, il est très rare de trouver aujourd’hui un homme comme lui. Nous étions dans le désespoir et nous avons le courage de rejouer au football. Personne ne voulait plus de joueur, mais grâce à ce qu’il a fait hier et aujourd’hui nous sommes très ravis. Si non nos conditions étaient très déplorables, pour le logement nous étions couchées à terre et d’autres avaient mal à corps. Ensuite, on avait ni eau ni électricité. En ce qui concerne le manger, notre approvisionnement est fini une semaine après notre arrivée. On se nourrissait de l’argent qu’on gagnait à chaque fois qu’une joueuse marquait.>> précise-t-il.

Puisque le tournoi qui était à sa 5ème édition portait le nom du chef de l’Etat, les organisateurs nous ont précisé n’avoir reçu aucun coup de main de la part des autorités. Le ministre des sports Sanoussy Bantama Sow aurait même promis de revenir assister à la finale mais en vain. Comme le précise Abdoulaye Sylla (Blo) membre de l’association du football féminin: <<C’est nous qui avons pris en charge toutes les dépenses, c’est ce qui a provoqué cette crise. On a commencé à Kamsar en 2013 à Kamsar, ensuite 2015 à Boffa, Fria en 2016, 2017 à Kindia et cette année on avait choisi Mamou et, à la dernière on avait dit de venir à Kankan puisqu’il y a la Mamaya. Mais, on a vu le contraire.>>

En plus d’assurer leur transport, Salimou a payé les frais de manger pour le trajet. Il est à signaler qu’en plus des équipes CIK et Hafia FC deux autres équipes à savoir L’ASKaloum et le COR (Club olympique de Ratoma) ont été mises dans les conditions optimales que les deux finalistes.

Lamine Toutè Kaba
Correspondant kalenews.org dans la région
621730533

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*