Kankan : une école primaire dans un état de dégradation poussée 

In Accueil, Education, Société

Située au bord du fleuve Milo, juste au niveau du pont, sous des baobabs vieux de plus de 6 siècles  (selon la tradition) et créée en 1958 sous l’ère coloniale, au moment où la Guinée s’acheminait vers son indépendance. L’école primaire Dramé Oumar1 se trouve aujourd’hui dans une situation qu’elle ne mérite point après avoir formé de nombreux cadres du pays.

Avec un effectif de 1316 élèves pour 18 groupes pédagogiques répartis en 13 salles de classes. Seules 5 salles sont disponibles pour 12 groupes pédagogiques. 8 salles sont complètement délabrées, ressemblant à des depotoires d’ordures, des toitures decoiffées. Les locaux de l’inspection régionale du travail servent de bureaux à la direction, une situation qui pousse des personnes de bonne volonté à manifester leur désir de rénover l’établissement.

Le directeur Mr Fodé Bangaly Fofana, dira que le ministre de l’enseignement pré-universitaire a même visité les  lieux:《tous ceux qui sont en Guinée et en dehors sont venus voir l’État du bâtiment. Le ministre a même dit qu’il fera quelque chose et il est même venu. Mais, jusqu’à présent il n’y a rien. Tous les jours on a de l’espoir même les guinéens qui se trouvent en Amérique sont venus voir, ils nous ont promis mais il y’a rien. La coordination des Sèdès avait même commencé les travaux mais, on ne sait pas pourquoi ça s’est arrêté. 》indique-t-il.

Afin de maintenir les élèves pour néanmoins les cours, le directeur donne des dispositions prises :《nous sommes obligés d’aller voir nos voisins de Dramé Oumar2 pour avoir une place et compléter à 6. Lorsqu’on reparti l’effectif dans les classes, on aura plus de 100 élèves par salle. Et au lieu de 18 groupes pédagogiques on a réduit à 12 groupes parcequ’on a 6 salles. De la 1ère à la 6ème année, on a constitué des groupes de 2.》

Si rien n’est fait sous peu, l’établissement risquerait de s’écrouler.

Selon les archives, de nombreuses personnalités sont passées par cette école dont la première dame Hadja Djénè Kaba Condé, l’ex ministre Sanaba Kaba etc…

 

Nous y reviendrons

 

 

Lamine Toutè Kaba

Correspondant kalenews.org dans la région.

+224621730533

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE