Kaloum : Baidy, Bobody et Capi derrière un mouvement de contre manifestation

0
326

Après la chaude journée du lundi à Kaloum, Baidy Aribot, Aboubacar Bobody Camara et Capi de Novotel ont sillonné quelques quartiers de la ville la nuit pour recruter des jeunes qu’ils auraient financés pour nettoyer les routes et s’opposer contre toute manifestation des élèves et leurs parents à Kaloum.

Voici le témoignage d’un jeune d’une l’ONG de la place qui a préféré garder l’anonymat : « Hier nuit, nous étions là. Les gens étaient décidés à en découdre avec les forces de l’ordre. Nuitamment les forces de l’ordre tiraient du gaz lacrymogène à Kaloum ici sur la 3è avenue. Vers 2h, les Baidy sont venus. Baidy Aribot avec Bobody et un certain Capi accompagnés de trois Pick-up de militaires, des bérets rouges. Quand ils sont venus, ils ont appelé les jeunes qui étaient là-bas à qui ils ont demandé de balayer, qu’ils savent que ce mouvement est politisé. Et surtout de s’opposer à tous ceux qui sortiront le matin manifester sur ces lieux qu’ils ont nettoyés. Qu’ils soient élèves ou pas. De contrecarrer tout mouvement de contestation. Ils leur ont demandé de former un groupe de 5. Un montant d’un million a été donné à chaque groupe. C’est ce qui s’est passé hier la nuit à Kaloum. C’est alarmant puisque ce mouvement n’est pas politique. Je suis un voisin à Baidy. Demandez-lui où se trouvent ses enfants ? Sa femme même est en Europe là-bas mais elle est engagée à la fonction publique ».

Kalenews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*