Journée internationale des femmes : Le Président Alpha Condé entend prendre des mesures

0
170

Conakry, 8 mars 2018 – La Guinée, à l’instar des autres pays du monde, a célébré ce 8 mars 2018, la journée internationale des droits de la femme autour du thème : « Défis et possibilités en matière d’égalité entre les hommes et les femmes et d’autonomisation des femmes et des filles rurales ».
C’est le Palais du peuple qui a servi de cadre aux festivités de cette journée placée sous la haute présidence du Chef de l’Etat, le Pr. Alpha Condé, en présence de la Première Dame, Mme Condé Djénè Kaba, le Premier ministre, Mohamed Youla et les membres du gouvernement.


La célébration de cette journée a été mise à profit pour mettre en exergue les progrès réalisés par les femmes et un plaidoyer contre toute discrimination à l’égard de cette couche.
Tout a commencé par un défilé de la frange féminine des forces de défense et de sécurité.
Ce fut ensuite au tour de la ministre de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance, Hadja Mariama Sylla, de faire un aperçu sur les progrès réalisés par les femmes dans les activités génératrices de revenus. Toutefois, la ministre en charge de la Promotion féminine a sollicité plus d’appui aux femmes comme la multiplication des MUFFA (Mutuelle financière des femmes d’Afrique) à l’intérieur du pays pour plus d’autonomisation.


La coordinatrice du Système des Nations Unies, Séraphine Wakana, a quant à elle mis l’accent sur les efforts de son institution dans le combat contre la discrimination à l’égard des femmes et pour leur autonomisation.
C’est sur ces mots que la coordinatrice du Système des Nations Unies a remis le prix de l’autonomisation des femmes au Président Alpha Condé. Ce geste des femmes à l’endroit du Chef de l’Etat a été suivi par la remise des trophées par la Première Dame à 5 femmes rurales. Il s’agit de Mme Marliatou Diallo qui gère son entreprise de saponification à Guékédou, Mme Sitan Diakité qui s’occupe de la fabrication du savon à base de beurre de karité à Kankan, Mme Foulématou Camara, présidente des Organisations paysannes de vivriers de la Basse Guinée, Mme Marie Florence Noramou, spécialiste de l’élevage des agoutis à Boola dans Beyla, et Mme Nadja Saran Konaté qui est responsable d’un groupement de maraichage à Kankan. Ce prix était accompagné de 2 millions de nos francs pour chacune de ces femmes. En même temps, l’ambassadeur de Chine a remis des satisfécits aux femmes ayant suivi des formations en Chine.
La vice-présidente du Parlement des enfants de Guinée, Aissata Fofana, a fait un plaidoyer sur les violences dont sont victimes les enfants et surtout les jeunes filles.
Le Président de la République, le Pr Alpha Condé, très sensible au souhait des enfants de reprendre le chemin de l’école, a dit que la jeunesse a toujours raison et qu’il n’est pas de son gré de voir les enfants dans la rue que sinon dans les classes. Toutefois, le Président Alpha Condé a dit que les populations sauront la vérité.
Pour cela, le Chef de l’Etat a promis qu’après avoir fini d’écouter la majorité silencieuse, un remaniement ministériel sera fait pour nommer les ministres qui tiennent compte des préoccupations des populations.
Ensuite, le Président de la République a rassuré qu’il prendra ses responsabilités pour l’autonomisation des femmes.
C’est par la visite des stands d’exposition que le Président Alpha Condé a quitté la cérémonie sous de vives ovations.

Le Bureau de Presse de la Présidence

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*