Des journalistes accrédités à la présidence situés sur leurs droits et devoirs

0
385

Le bureau de presse de la présidence de la république était en conclave avec des journalistes accrédités samedi à l’INRAP. Une rencontre d’échange pour une bonne atmosphère de travail entre ces journalistes, le bureau de presse, la sécurité présidentielle, le protocole d’Etat, l’intendance générale et le porte-parolat de la présidence. Bref, des services les plus impliqués dans l’organisation des cérémonies, réceptions officielles et événements spéciaux auxquels le Président de la république prend part.

D’entrée, quelques notions clés ont été passées en revue notamment l’éthique et la déontologie, l’autorégulation ainsi que la responsabilité sociale du journaliste.
Parlant des droits, devoirs et privilèges de l’accréditation, le directeur du bureau de presse de la présidence , a tenu d’abord à rappeler aux hommes des médias la mission et l’organisation de son organe pour une meilleure collaboration. Moussa Cissé est revenu également sur l’objet de l’accréditation qui n’est autre que de : faciliter l’accès à l’information officielle, couvrir les activités du PRG dans les conditions idéales du travail, faciliter l’identification des journalistes impliqués dans la couverture des activités du PRG. Séance tenante, le directeur du bureau de presse a éclairé la lanterne des participants sur des catégories, statuts et la fin de l’accréditation ainsi que des activités médiatisées du Président de la république que des journalistes accrédités peuvent ne pas couvrir.

Un accent particulier a été mis aussi sur les normes sécuritaires: des dispositifs sécuritaires au Palais, des objets admis ou non admis à Sekhoutoureya, mais aussi et surtout des normes sécuritaires des évènements spéciaux.

 

LINCOLN 624901737

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*