Interview : « Ceux qui ont distribué de l’argent pour être maires sont disqualifiés » dixit Honorable Aly Nabé

0
419

A Kankan, le siège du parti RPG a enregistré de vives tensions entre militants, sympathisants et cadres du parti et ce, malgré l’intervention du gouverneur,  Général Mohamed Gharé. Le samedi, c’est honorable Aly Nabé qui a mis aussi le pied dans le plat. Kalenews.org s’est entretenu avec le député qui a dénoncé l’irresponsabilité des cadres politiques locaux et le comportement d’un groupe d’individus qui parle au nom du Président de la république. Lisez.

 

Kalenews: Bonjour Honorable, depuis quelques jours nous assistons à des quiproquos entre militants de la mouvance. Qu’est ce qui se passe réellement ?

 

Hon. Aly Nabé: Ce que vous dites n’est pas faux. Depuis trois jours, il y’a trop de remous au niveau du siège du parti entre militants, sympathisants et responsables du RPG par rapport à un problème aussi simple que ça. Lorsque le problème est confus, il est difficile de résoudre. Donc, par maladresse et mauvais comportement de certains responsables, le problème est arrivé à un niveau où ça ne devrait pas. Nous étions là pour observer jusqu’à ce temps. On a dit qu’il faut prendre ses responsabilités pour ne pas que le pire arrive. Parce que le RPG est un parti impersonnel donc c’est pour tout le monde. À un moment donné, on ne peut pas accepter que la jeunesse qui est dans sa raison soit opprimée.

 

 On apprend aussi que certains élus de la liste ont reçu de l’argent pour soutenir des conseillers pour être maire. Qu’en dites-vous ?

 

Écoutez, nous même sommes étonnés de l’agitation à Kankan par rapport à la mise en place de l’équipe de la commune notamment le maire. C’est à ce niveau d’ailleurs que le problème est entier. C’est-à-dire que c’est la même chose qui se passe à Nzérékoré, à Labé, à Fria ainsi de suite. Et dans la mesure où on dit de sursoir à tout et que le comité de suivi est en négociations avec les politiques pour pouvoir trouver un certain nombre d’apaisement pour le pays, les gens s’agitent parce qu’ils ont des candidats à imposer et ça crée la pagaille dans la cité. Donc, nous avons été interpelés par les jeunes et les femmes face à certains comportements de certains responsables. Donc, le moment n’est pas encore là. Le Président a été clair en disant à tout le monde de sursoir à tout et attendre le rapport du comité de suivi. Qu’il y’ait gain de cause ou pas de la part de ce comité. Pour le moment, cela  n’est pas à l’ordre du jour. Qu’ils ne disent pas que j’ai eu de l’argent ça et là. Cela ne doit pas créer de la psychose dans la cité.

 

À l’issue de votre intervention au siège, vous avez reçu un standing ovation. Qu’est ce que vous  avez dit?

 

Nous avons dit aux militants que depuis là on était en observation. Parce que nous avons le respect religieux et mythique à l’endroit du chef de l’Etat. Vous savez à la veille des élections, il (Chef de l’Etat) nous a dit : « Venez faire la campagne mais je ne veux pas entendre votre nom dans cette affaire de commune. Il s’agissait de moi, mon ami Ibrahima Diallo et Taliby Dabo. Pour le respect du Président de la république, on ne s’est pas mêlé seulement nous sommes venus aider les militants et sympathisants pour donner la victoire écrasante au RPG. Maintenant ça, les gens ont pris le problème comme leurs affaires personnelles avec des informations qui sortent ça et là et qui fait honte. Vous savez M. Toutè, à la veille des élections, il fallait que le parti se retrouve pour choisir les personnes qui doivent composer le conseil communal. Ils ont demandé à chaque structure de fournir des personnes. Mais, ce qui reste véridique il n’y a pas eu d’ouverture conséquente pour que les personnes nécessaires participent à l’élaboration de ce choix. On a une liste de 41 personnes et on peut vous dire que les 90% de ces éléments ne sont pas suffisamment  responsables. Ce sont quand même de véritables militants mais il y’a une question de compétence, de responsabilité et d’efficacité pour le choix de quelqu’un pour être maire. En un mot, je dirai que c’est une liste qui est émaillée de la médiocrité. Mais si c’est comme ça, il faut voir mieux parmi les mauvais pour ne pas laisser ainsi parce que la balle est partie. Mais, si les gens font de ça à un fonds de commerce, nous refusons parce que nous sommes informés avec des preuves à l’appui. Parmi ces personnes, il y’a six qui veulent être maires.  Parmi ceux là,  il y en a qui ont commencé à distribuer de l’argent depuis deux mois avec des promesses irresponsables. Si vous votez pour moi pour que je sois maire, je vais vous donner des terrains, je vais faire des maisons. Ça ce  n’est pas la culture ou la tradition  du RPG. Au RPG, la conviction politique est réelle.  Les gens qui font ça savent qu’ils n’ont pas autre chemin pour être maires. Nous disons que tous ceux-ci sont disqualifiés même s’ils sont soutenus par n’importe qui ne seront pas maires.

 

Etant une première, est ce que le fait d’avoir des gens de la société civile ou d’autres entités n’a pas provoqué ces remous?

 

Écoutez !  Tel n’est pas le cas. Kankan a écrasé une majorité. Sur 41 conseillers, le RPG a eu 29. Où est le problème ?  Il doit  avoir réaménagement interne. Comme le grand parti est majoritaire, il doit avoir réaménagement et entente entre nous. Les conseillers doivent choisir entre eux le maire et les vice-maires parce que je crois Kankan doit en avoir 4  pour que dans la salle, devant les 41 que vous sachiez pour qui vous allez choisir. Si déjà les tractations commencent, la distribution de l’argent commence, les promesses insensées commencent c’est un problème. Et pour être maire ya des critères. Il faut tenir compte de la capacité sociale, politique et économique. C’est ça la réalité parce que si un maire est élu et qui ne sait pas ce qu’il va faire demain, c’est un problème. C’est pourquoi,  il faut réfléchir. Nous nous n’étions pas pour le vote. Parce qu’au vote, beaucoup sont corrompus. Quand tu donnes un cinq millions à quelqu’un qui n’est pas tellement instruit, qui ne sait pas ce qui va se passer demain,  de voter uniquement pour toi au nom du RPG il va le prendre. Ce qui lui arrivera demain, il va dire qu’il regrette. Ceux qui ont distribué de l’argent sont disqualifiés. Les conseillers se sont retrouvés, ils ont installé une commission. Ça été dit à l’assemblée générale, cette commission va travailler sur les critères. Les critères qu’ils vont définir, on va en tenir compte pour choisir le maire. Cette commission a élaboré quatorze critères. Ils ont fini de faire le compte rendu. Les 90% des candidats se sont vus exclus. Parce que les critères ont parlé. Les gens veulent mettre ça de côté, passer par le vote. Parce qu’ils ont été corrompus et, ils disent qu’ils ont des soutiens à Conakry. Ça ne se fera pas. Le problème là on va le régler ici. Le Pr Alpha Condé a trop de problèmes sur sa tête. J’ai dit aux responsables que si vous ne voulez pas prendre vos responsabilités pour une question de corruption, j’interpelle les jeunes, militants et sympathisants à prendre leurs responsabilités. Et on les soutient. Personne n’a le monopole du parti. Et puis ce qui est de incroyable, les gens qui viennent de nulle part, qu’on a connus hier avec d’autres formations politiques qui faisaient du n’importe quoi, viennent et veulent s’imposer. Ils trouveront de vrais militants avec conviction devant eux. La récréation est terminée.

 

A la situation qui règne chez vous, ne craignez-vous pas un coup de théâtre avec les candidats des autres entités ?

 

Évidemment. C’est pourquoi j’ai invité les conseillers à la sérénité et à la responsabilité. Je leur ai dit ceci: Écoutez, c’est vous qui devez organiser le primaire entre vous. Choisir un bureau exécutif. Il ne faut pas que vous soyez influencés par des opportunistes. Toutè, ce qui est une vérité est que la mission du directoire de campagne prend fin à partir de 00h le jour du scrutin. Il ne peut pas s’ériger en BPN pour créer la zizanie dans l’esprit des gens. C’est pourquoi, j’ai dit attention, si vous ne faites pas doucement les gens vont profiter de notre mal entente pour créer une situation difficile. Comme ça on a intérêt que vous vous entendiez. D’ailleurs, ce que vous devez savoir, la commune ne sera plus jamais gérée comme hier. Avant, un maire pouvait seulement appeler son secrétaire général ou son receveur pour faire des décisions tel n’est plus le cas. Maintenant c’est comme à l’image du parlement. C’est une équipe qui est là. Les commissions vont être composées et présidées. Il aura des jours de plénière pour exposer les problèmes de Kankan qui vont être décidés aux plénières. Ce qui va être entériné par le maire. Pourquoi vous criez pour ne rien ? Pourquoi vous donnez de l’argent aux gens qu’on  vote pour vous? Contentez vous de votre effort au sein du parti. Mais  quiconque partage de l’argent, qu’il soit soutenu par quiconque on va le combattre. C’est moi Honorable Aly Nabé qui le dit. On va l’exposer à la population.

 

Après votre allocution face aux militants, êtes-vous confiant?

 

J’ai compris hier que l’assemblée générale n’avait pas la bonne information depuis le début de cette affaire. C’est quelques responsables réunis autour de quelqu’un qui décident de tout et viennent dire ça aux gens. C’est pourquo,i j’ai commencé à attaquer les responsables par rapport à ce qui se passe et je leur avais dit que vous aviez été sincères avec les militants on en serait pas là. Donner d’abord la bonne information à l’assemblée générale du parti. C’est ça la vraie rencontre. C’est là-bas que les sympathisants doivent être édifiés et savoir où aller. Mais, quand vous venez avec des communiqués de décès ou de sortie, vous laissez la quintessence des choses, c’est une trahison. Ce qu’ils ont voulu faire hier. J’ai dit que la démagogie ne marchera plus. Il faut dire le problème qui est là parce qu’aujourd’hui le monde est réduit à la dimension d’un salon avec la technique et la technologie. Vous n’expliquez pas pour enlever la psychose dans l’esprit des gens. Parce que le premier ennemi d’une formation politique c’est la confusion. Pourquoi les jeunes viennent fermer et cadenasser les portails du siège ? Une première à Kankan. C’est honteux. Kankan ne le mérite pas. Parce que quelqu’un est venu parler au nom du Président de la république qui n’est pas la réalité, dire n’importe quoi sur le président. Nous refusons et le trafic d’influence ne marchera plus au RPG arc-en-ciel. Le RPG incarne maintenant des jeunes émancipés et éveillés qui savent ce qu’ils veulent et où aller.

 

Merci Honorable

AMerci mon cher ami Lamine

 

 

Entretien réalisé avec Lamine Toutè Kaba dans la région

621730533

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*