Interview: Aboubacar Kèfinah Kaba du CRU-Q nous parle de changements à l’hôpital régional de Kankan

0
76

Depuis quelques mois, le comité de relation des usagers de qualité (CRU-Q) est créé afin de faciliter la relation entre les usagers et les travailleurs de l’hôpital régional. Cette semaine kalenews a rencontré Aboubacar Kèfinah Kaba, le chargé de communication de ce comité. Notre invité nous a rassuré que cette structure qui est composée des couches de la société civile se propose d’améliorer la qualité de service de l’hôpital.

Kalenews.org: Veuillez présenter le CRU-Q à nos lecteurs?

AKK: Le CRU (comité de relation des usagers de qualité) est une structure initiée par le ministère de la santé et de l’hygiène publique composée de toutes les forces sociales de la préfecture qui se fixe pour objectif renforcer les liens entre les usagers et l’hôpital. Exiger un soin de qualité et surtout veuiller sur l’application de la gratuité de la césarienne et de l’accouchement.

kalenews.org: Souvent l’hôpital régional de Kankan est confronté aux problèmes de financement, que fait le CRU-Q pour galvaniser ces situations?

AKK: Cette question est la bienvenue. À ce niveau il y’a deux hôpitaux du pays qui ont bénéficié des démarches. Grâce au CRU-Q de Siguiri et de Labé ces deux hôpitaux ont eu de fonds et moyens matériels. C’est pourquoi ici à Kankan nous œuvrons dans ce sens et grâce à la bonne collaboration nous sommes en contact avec ses fils ressortissants et autres partenaires prêts à nous accompagner.

kalenews.org: Depuis sa creation le CRU-Q a-t-il apporté de changements notables?
AKK: Pour mettre fin au vol de nouveau-nés et même aux échanges de corps de mort. Nous avons modifié les horaires de visite aux malades. Et également au-delà de 17h, aucun nouveau-né et aucun corps de mort ne sort. Ensuite pour ne pas déranger les patients alités, nous avons interdit les bruits des engins dans les enceintes de l’hôpital. C’est pourquoi un parking a été placé à l’entrée de l’hôpital. Et les gardiens y veillent.

kalenews.org: Quel message avez-vous aux usagers de l’hôpital régional de Kankan:

AKK: C’est de leur dire de porter et de continuer à renouveler leur confiance à cet hôpital qui a changé de gestion depuis longtemps. Nous nous sommes une structure qui défend leurs droits. Nous dénonçons des maux dont ils souffriront afin que la direction puisse prendre les dispositions. Nous ne sommes pas dans la démagogie. Nous luttons toute forme de corruption et, d’ailleurs je leur donne ces numéros (623127838/623127835/623127595) afin de nous alerter sur tout ce qu’ils constateront comme défaillances pourqu’ensemble nous trouvions solutions pour changer l’image de l’hôpital.

kalenews.org: Merci Monsieur Kaba

AKK: Plutôt c’est moi qui vous remercie puisque kalenews.org est aussi le vrai site qui informe les populations sur Nabaya et environs.

Entretien réalisé par Lamine Toutè Kaba correspondant kalenews.org dans la région
+224 621 730 533

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*