Incendie au marché d’Enta : Le GOHA exige une enquête sérieuse pour situer les responsabilités

0
191

Rendre publiques les pertes enregistrées dans l’incendie au marché d’Enta survenu dans la matinée du jeudi 17 mai 2018, c’est l’opération à laquelle se livre désormais le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA). Selon l’organisation, les victimes de cet incendie ont enregistré une perte qui s’élève à plus de 5 milliards de francs guinéens.

Fort des résultats d’une enquête menée par ses différentes sections dans la commune de Matoto, le président du GOHA, Abdallah Chérif Haïdara, dressant le bilan l’incendie au marché d’Enta déclare : « Ce sont cent quatre commerçants qui ont été victimes de perte, soit un montant de quatre milliards huit cent quarante six millions huit cents cinquante quatre milles francs guinéens  ».

Au cours de ces derniers mois, les marchés de la capitale pataugent dans une récurrence d’incendie sans précédent. Ajouter à cela les pertes énormes que subissent les commerçants. C’est pourquoi, Chérif Abdallah, en appelle à la vigilance des commerçants.

Dépourvu d’un soutien de l’Etat dans l’assistance des victimes de cet incendie, le président du GOHA, informe qu’une demande a été faite à toutes les sections GOHA de la capitale de faire une cotisation pour accompagner les victimes afin qu’ils reprennent les activités.

Toute fois, le GOHA n’exclut pas de porter plainte contre X  les jours à venir. Afin, nous dit-t-il, « Que des enquêtes sérieuses soient désormais engagées en vue de situer les responsabilités dans l’incendies au marché d’Enta ».

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*