Incendie à la Minière : Les premiers éléments communiqués à la presse par le contrôleur général de police

0
219

Le commissaire Boubacar Kassé s’est enfin exprimé sur l’incendié qui s’est déclaré dans un immeuble à la Minière. C’était la soirée du mardi. Il a commencé par le bilan : «Au moment où je vous parle (12 heures 45),  le bilan est le suivant :  un décès en l’occurrence  un agent de la société LAGUIPRES  dont le corps se trouve à la morgue du CHU Ignace Deen, 3 blessés au niveau de la protection civile, 3 disparus, 7 civils blessés légers qui ont été transportés  dans l’une des cliniques de la place et 6 blessés au niveau de la CMIS. Au total, nous avons un mort et 16 blessés ».

 

Sur l’origine du feu : « Le feu s’est propagé jusqu’en bas où il y avait des pneus, des batteries, des fûts qui contenaient des produits toxiques et inflammables. C’est ce qui a fait qu’il y a eu trois bâtiments effondrés vers 2 heures du matin. Les services d’incendie ont continué à travailler jusqu’à 2 heures du matin.  Mais vu l’intensité des flammes, ils ont arrêté pour reprendre à 7 heures. Ajoutant  que les professionnels en la matière disent que le feu ne pourra être maîtrisé qu’après 3 jours ; donc, le vendredi prochain ».

 

Malgré le nombre important d’agents déployés sur les lieux, le feu sera difficile à maitriser à en croire le contrôleur général de la police, chargé de communication du  ministère de la sécurité et de la protection civile. Commissaire Kassé parle 45 agents de la protection civile, 40 agents de la CMIS numéro 7 pour la sécurisation du lieu, 30 gendarmes, 20 agents de la société LAGUIPRES  avec deux de leurs camions, 15 agents et deux camions d’incendie venus de l’aéroport,  6 autres  camions d’incendiede la protection civile, deux camions de Topaz  venus aux rescousses.

LINCOLN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*