Guinée/Une femme victime du 28 septembre décédée à Hafia

0
244

Sur le sujet, notre rédaction a contacté ce vendredi, 13 avril 2018,  Saran Cissé, porte-parole de l’Association des Victimes du 28 septembre 2009. Voici son témoignage :

« Lamarana Diallo a rendu l’âme le jeudi, 11 avril à 16h Hafia 1 dans la commune de Dixinn. Depuis le 28 septembre 2009, elle se plaignait des douleurs suite aux violences qu’elle a subies. C’est une dame d’une quarantaine d’année, mère de 4 filles. C’est un regret. Là où je suis, je suis complètement abattue, meurtrie vu le silence des autorités autour de cet évènement tragique.

Je demande justice à l’Etat guinéen. Par exemple, celle qui est décédée a laissé 4 filles, abandonnée par son mari après le 28 septembre. Aujourd’hui, ses enfants restent abandonnées. Imaginez, un enfant qui n’est pas avec son papa ni sa maman. Comment l’enfant là va être ? La souffrance que l’enfant là va subir. Les mots me manquent là où je suis ».

LINCOLN 624901737

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*