Guinée : Un émissaire du  premier ministre Kassory Fofana rencontre le bureau  du  SLECG

0
458

L’arrogance et la fermeté du chef du gouvernement ne se sont pas avérées payantes pour désamorcer la grève des enseignants du SLECG. Après 1 mois et 2 semaines, le général Aboubacar Soumah et sa troupe ont tenu malgré toutes les campagnes de répression, d’intimidation et de diffamation à  l’encontre des enseignants grévistes.

La dernière stratégie du SLECG, le sit-in des enseignants du lundi 12 novembre devant les DPE et DCE aurait pesé dans la balance. Devant la détermination des enseignants dont les épouses devraient à leur tour manifester pour protester contre le gel du salaire de leurs maris.

Devant la tournure que prend désormais cette grève des enseignants, Kassory Fofana aurait décidé de faire marche arrière en envoyant le gouverneur de la banque centrale de tâter le terrain de « négociations » avec le bureau

exécutif du SLECG. Selon nos informations, Louceny Nabé a fait part aux syndicalistes que son mandataire, le premier ministre,  fera une proposition concrète les jours à venir aux enseignants pour une sortie de crise.

Une démarche qui a permis de sursoir à la manifestation des épouses des enseignants à Conakry.

LINCOLN, 624901737

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*