Guinée : « Si l’UFDG est au pouvoir… » C. Dalein Diallo

0
136

Le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée UFDG était face à ses militants et sympathisants ce samedi 3 novembre au siège du parti à la minière dans la commune de Ratoma, pour dénoncer les agissements peu orthodoxes des forces de sécurité à l’égard des citoyens lors des manifestations pacifiques.

Selon El hadj Cellou Dalein Diallo, leurs actions loin d’être républicaines, estime que les forces de l’ordre le font contre leur gré et sont commanditées au haut lieu de tuer à bout portant les manifestants. L’UFDG une fois au pouvoir, sa mission sera « de les former, les sensibiliser pour qu’elles soient républicaines » promet-il sous les ovations de ses militants.

Parallèlement, l’opposant d’Alpha Condé a réagi aux propos de certains analystes qui affirment qu’il est isolé car certains alliés ont quitté l’opposition. Faux ! rétorque-t-il « Je ne suis pas isolé, tel est parti tel est parti, je n’aime pas polémiquer, il y’a beaucoup qui sont partis mais tous leurs militants sont venus adhérer à l’UFDG, et rester dans l’opposition. On n’est pas isolé, un leader est isolé par rapport aux citoyens, combien de guinéens font confiance aujourd’hui à l’UFDG ? » Dit-il d’un air rassuré.

El hadj Cellou Dalein Diallo invite tous les guinéens à observer une ville morte le Mercredi 07 novembre et d’une marche pacifique le jeudi 08 novembre sur l’étendue du territoire nationale. Il invite à cet effet ses militants à se mobiliser pour dénoncer ‘’l’impunité et la mauvaise gouvernance’’ dans le pays.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*