Guinée : Sans repère, Joseph a fui l’enfer qui le rongeait

0
2669

Né dans une famille musulmane d’ethnie Diakanké, le jeune DIAKHABY Sekouba âgé de 20 ans a, curieusement, changé de religion depuis le 15 Octobre 2012, date à laquelle il a commencé à suivre, clandestinement, la Catéchèse de l’Église Saint  Raphaël de Gaoual. Ainsi, il recevra successivement, le 12 Juillet 2013, la médaille de l’Entrée en Église, le 23 Juin 2014, la médaille-Croix et Onction d’huile et le 16 avril 2015, le Chapelet, pour la troisième étape.

Désormais, il porte le nom de Joseph DIAKHABY et ses parents ne l’ont su qu’à la troisième année, au début du mois de novembre 2015. Ce jeune a été Influencé par son ami de classe Fara TONGUINO fils d’un fonctionnaire muté à Gaoual.

Mais pour beaucoup cet acte n’est pas surprenant car Joseph était un enfant laissé pour compte depuis qu’il a perdu son père à très bas âge. Remarié à M. Mamadou DIAKHABY, la mère de Joseph veillait peu sur son enfant. Cette femme a la réputation d’être sans état d’âme. Quant au père adoptif de Joseph, il ne voulait point supporter ce fardeau. Bref, ce garçon vivait au creux des mains de Dieu. Fuyant cet environnement peu supportable il s’était tellement accroché à la famille TONGUINO, à travers son ami d’école, qu’on les confondait.

Comme un coup de tonnerre, la nouvelle s’est répandue dans la cité. Et la seule réaction de son père adoptif fut de dire que la famille est « déshonorée et humiliée » par l’acte de ce fils indigne. Et Madame Sounkamba DANSOKO la mère de Joseph au cœur satanique d’ajouter « On le préfère mort que vivant ».

 

Mais croyant fermement que ce sont ses parents qui ne sont pas sur le bon chemin et que son salut se trouve à l’Eglise, Joseph a décidé de les quitter à jamais, le 20 novembre 2015, pour éviter d’être la proie d’une famille mystérieuse.

 

Toumany CONDE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*