Guinée : Quelques extraits du discours du chef de l’État au siège du RPG arc-en-ciel

0
257

Ce samedi 02 Juin, l’assemblée générale hebdomadaire du parti au pouvoir s’est tenue à son siège à Gbessia commune de Matoto. Informé très certainement d’une grogne de jeunes mécontents qui voulaient verrouiller l’entrée du siège aujourd’hui, le président de la République Pr Alpha Condé a rejoint son nouveau premier Dr Kassory Fofana arrivé quelques minutes plutôt sur les lieux.

D’entrée, le président Alpha Condé présentera tout d’abord ses excuses aux femmes qui ne sont bien représentées dans le tout nouveau gouvernement: « Les femmes ne sont pas contentes parce qu’elles ne sont suffisamment représentées dans le gouvernement. J’ai confiance aux femmes parce qu’elles gardent mieux l’argent. Donc j’ai dit au premier ministre, dans les prochaines nominations, de privilégier les femmes dans les postes de responsabilité. Comme ça les femmes ont pour l’œil de surveiller les ministres afin qu’aucun ministre ne puise faire le détournement. Moi-même je vais veiller pour que cela soit respecté. Donc je demande aux femmes de nous excuser mais, nous allons réserver pour elles beaucoup de surprises. Vous allez voir que les femmes auront des moyens pour contrôler les ministres. » Introduit-il.

Ensuite il rappellera les motifs des manifestations de l’opposition pendant les premières années de sa mandature; « Tout le monde sait qu’en 2011 et en 2012 l’opposition a mis les enfants dans les rues pour que la Guinée n’avance pas parce que l’argent n’aime pas le bruit. Mais cela nous a pas empêché de travailler et d’avoir le résultat que tout le monde connaît le pays pauvre très endetté PPTE, Ebola est venu pour mettre notre économie à terre pendant 2 ans. Donc dans 4 ans de problèmes politiques et sanitaires on a fait pousser la Guinée en 50 ans. » dit-il.

Avant de prévenir pour une fois de plus:
Ce n’est pas fini: « On ne peut pas faire un gouvernement de 200 membres. Tout le monde ne peut pas être Ministre à même temps. Il y’a des cadres qui s’agitent mais j’ai prévenu tout le monde qu’on n’acceptera plus la pagaille en Guinée. Que ça soit de l’opposition ou de la mouvance. Il n’y a pas de l’opposition ni de la mouvance, le respect de la loi va s’appliquer à tout le monde. Celui qui va manipuler, ce n’est pas les gens manipulés qu’on va frapper mais c’est lui. Je préviens tout le monde la pagaille qui a été pendant deux ans ça c’est fini et personne ne viendra plus fermer le siège. » a-t-il ajouté.

Attendons de voir la suite, car cette menace de fin contre les manifestations de l’opposition n’est pas une première.

Lamine Toutè Kaba
621730533

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*