Guinée : Pourquoi y’ a-t-il le délestage du courant électrique à Conakry ?

0
66

Au cours d’une conférence de presse animée par l’Union des Consommateurs de Guinée UCG ce mercredi 27 juin à Conakry, des responsables de l’Electricité de Guinée EDG, ont donné quelques éclaircissements sur le manque de courant électrique dans la capitale.

Selon Kaba Karamoko Mory chef service conduite réseau à l’EDG, le manque d’eau serait à l’origine du délestage du courant électrique « il n’y a pas assez d’eau, la demande qui vaut 345 mégawatts est supérieure à l’offre. Les consommateurs sont alimentés de 18h de temps, c’est-à-dire la journée il y’a coupure pour travaux, gestion d’eau et le soir il y’a délestage en fonction de la puissance qu’on a. Mais de 18h au matin tout le monde est alimenté. La pluie a retardé, sinon à pareil moment on alimentait tout Conakry » dit-il.

Les compteurs prépayés ont aussi été l’objet de ce débat. Les citoyens accusent souvent ces appareils de provoquer les courts-circuits, le directeur de distribution, invite à cet effet les utilisateurs à informer la base en cas d’anomalie « On n’a pas reçu cette information pour le moment. L’EDG n’est pas responsable de l’installation intérieure, elle est propre au client. Si vous constatez que les compteurs causent des dégâts, vous pouvez faire une demande à la direction pour joindre les agences plus près. Mais ne contactez jamais une personne qui ne travaille pas au sein de l’EDG. Techniquement je ne pense pas que les compteurs soient à l’origine des court-circuit, car ils ont un organe de protection à l’aval du compteur qui a un disjoncteur » rassure Derrahi Abdoul Aziz.

Abordant la hausse de la facturation, malgré le manque du courant électrique, M. Derrahi demande aux citoyens de signaler le problème à la base «  Il y’a des gens par rapport à la facturation et au litige dans les agences, le citoyen peut aller au service litige pour avoir des explications. L’électricité est gratuite en Guinée par rapport aux autres pays de la sous-région. Le guinéen a thermoplongeur, chauffe-eau, micro-onde, des tas de congélateurs. Il faut mettre un compteur pour mettre fin à cela. Le citoyen peut faire une réclamation au niveau de la direction générale s’il n’est pas satisfait.  Il faut préciser qu’une augmentation tarifaire de 10% est faite ce mois de juin, ce n’est pas du ressort de l’EDG mais c’est l’autorité ».

Dès le mois de juillet, les responsables de l’EDG envisagent d’améliorer la desserte du courant électrique, car selon eux il y’aura abondamment d’eau dans les barrages.

Hassatou Lamarana Bah

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*