Guinée – Opposition Républicaine: De nouvelles manifestations profilent à l’horizon

0
1063

Réunie en plénière ce mercredi 01 mars 2017 au siège de l’UDG, l’Opposition Républicaine vient d’annoncer la tenue très prochaine d’une manifestation pacifique dans la capitale. Ce mouvement a pour but de dénoncer la crise qui a sévit dans le système éducatif où des citoyens ont été tués.

La récente manifestation des parents d’élèves et élèves a enregistré des pertes en vies humaines et des dégâts matériels. Irrités de cette actualité, les leaders de l’OR ont décidé de tenir dans les prochains jours une manifestation pacifique pour dénoncer ces  »exactions », « nous déplorons les nombreuses victimes, où huit guinéens ont perdu leur vie. Même des militaires étaient associés à ces violences, le gouvernement a marqué très peu de compassions pour ces morts. Nous avons décidé d’organiser une marche pacifique en appelant la société civile, les syndicats à y participer, car nous voulons montrer à tout le monde, l’impunité qui règne dans ce pays est rejetée par la population, par l’opposition. Dans les jours à venir, nous allons décliner le programme à l’intention de tous les guinéens » annonce le porte-parole Aboubacar Sylla.
Pour la nomination d’Ibrahima Kalil Konaté comme ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, les leaders de l’OR précisent qu’il faudrait changer de système « c’est un problème qui est profond, c’est une question qui tire son origine du laxisme qui prévaut dans ce secteur, de l’insuffisance des ressources affectées à ce secteur, c’est-à-dire la mal gouvernance dans ce pays depuis l’avènement du Président de la République. On ne peut pas allouer à peu près 13% du budget de l’Etat alors qu’il faudrait lui en allouer au moins 40% comme cela se fait dans d’autres pays et vouloir que ce secteur fonctionne normalement. On a pas assez de classe, il y’a deux cent élèves dans certaines classes, nous sommes dans un système où il n’y a pas assez d’enseignants » dénonce-t-il.

Aboubacar Sylla précise que le chef de file de l’OR doit très prochainement rencontrer le Président de la République pour parler des accords obtenus le 12 octobre dernier. Le porte parole rappelle que sur cet accord seul le point deux a été adopté.

Hassatou Lamarana Bah
+224 623 125 203
kalenewsorg@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*