Guinée : Monsieur Kongui Tounkara, un model à suivre

0
323
KODAK Digital Still Camera

« La reconnaissance à titre posthume est une tradition en Guinée » confie un notable de Guéckédou à notre reporter venu s’imprégner de la situation des enseignants  dans cette préfecture. Gardant l’anonymat,  notre interlocuteur, un notable de la localité, ne s’est pas empêché de venter les mérites d’un enseignant qui marquera à jamais le monde scolaire du centre urbain voire toute la contrée. Il s’agit de Kongui Tounkara.

 

Cumulativement à sa fonction de proviseur, M. Kongui Tounkara était le chargé des cours de géographie  aux lycées Tito et Bambo pendant plusieurs années. Grâce à son dévouement et son sens de responsabilité, il a fait du lycée de ‘’Bambo’’ un établissement de référence dans la région en sa qualité de proviseur de 2015 à 2017. Selon d’autres témoignages,  partout il retient   l’attention particulière des élèves et leurs parents par son engagement dans les activités scolaires et juvéniles. D’où sa popularité.

Cet animateur pédagogique de l’enseignement secondaire (APES), chargé de la formation continu des professeurs de géographie et histoire, a bénéficié au mois d’août 2017 d’une promotion. Une décision  ministérielle l’a nommé chef de la section pédagogique à la Direction Préfectorale de l’Education de Gueckédou. Une récompense de gout amer parce qu’un mois après sa prise de fonction, l’homme réduit en silence, a vu sa section éclatée en deux suite à une autre décision: la section enseignement fondamentale qui regorge le primaire et le collège et la section enseignement secondaire général et technique dont il occupe la tête mais  qui ne concerne que les lycées et enseignement technique.

A ce poste, M. Tounkara affectueusement appelé par les élèves Obama brille par son dévouement malgré la faiblesse des ressources mises à dispositions. D’après une  enquête d’opinion réalisée par notre auprès des élèves, parents d’élèves et autorités locales, l’unanimité se dégage pour récompenser un travailleur de cette trempe. Pour beaucoup, le faire c’est encourager d’autres à emboiter le pas.

« Kongui Tounakara est un bel exemple à suivre dans le monde de l’éducation. Fort malheureusement, nous sommes dans un pays où le mérite des gens ne sont généralement pas reconnus à leur vivant sinon ce type mérite tous les honneurs dignes de son combat pour l’école et les écoliers guinéens », nous a confié un vieux enseignant. Comme pour dire que c’est tout Gueckédou qui attend désormais avec impatience un cadeau du ciel pour M. Obama qui, en dépit de l’éducation, consacre son énergie aux activités relatives au développement de la ville.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84   

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*