Guinée/Manifestations de rue: Une semaine agitée à Conakry

0
100

Toute manifestation est interdite dans le pays jusqu’à nouvel ordre. C’est la décision du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation. Une décision que le gouverneur de la ville compte appliquer à la lettre. Un courrier a été adressé  à cet effet aux Forces Sociales interdisant leur marche de ce mardi.

L’Etat guinéen maintient sa position au sujet des manifestations. Le gouverneur de la ville de Conakry vient d’interdire la marche des Forces Sociales qui était prévue ce mardi 7 août 2018, dans plusieurs quartiers de la capitale.

En réponse au courrier envoyé par les organisateurs de cette marche, le gouverneur de la ville de Conakry a rappelé la décision du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation en date du 28 juillet dernier, portant sur l’interdiction de toutes manifestations de rue sur toute l’étendue du territoire national.

Malgré cette interdiction, les responsables du mouvement social de Guinée attentent maintenir leur marche. Car selon un membre des Forces Sociales,  leur manifestation reste maintenue en dépit de l’interdiction faite par les autorités.

Cette interdiction de la marche des Forces Sociales intervient également à la veille de la manifestation prévue par  l’opposition républicaine. Cellou Dalein Diallo et ses pairs projettent une manifestation de rue sur l’autoroute Fidel Castro de Conakry, le jeudi 9 août prochain. Comme pour dire que cette semaine  s’annonce  très agitée  dans la capitale guinéenne, Conakry.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*