Guinée « Les retraités très souvent victimes d’arnaque dans les paieries »

0
130

Cette rencontre entre retraités ce jeudi 26 avril 2018 à la bourse du travail, vise à rendre compte du recensement biométrique des retraités de Guinée et élaborer le programme des prochains jours, dont une éventuelle rencontre avec le gouvernement pour parler de ce recensement biométrique afin de l’accélérer. Selon Ansoumane Sylla, secrétaire général de la fédération des retraités civiles, militaires et veuves de Guinée, jusqu’à présent le recensement n’a pas atteint 80 %. Pourtant ces retraités sont très souvent confrontés à des difficultés, surtout en ce qui concerne le payement de leurs pensions «quand ils commencent le payement le 18, ils arrêtent le 25 et ce n’est pas normal. Avant on commençait le payement au plus tard le 5 et jusqu’au 25, on avait terminé de payer les retraités. Car il faut faire 20 jours au maximum pour payer tous les retraités de la République de Guinée. En ce qui concerne le retard, ça ne dépend pas seulement de la caisse nationale de sécurité sociale, il dépend tout juste du ministère du budget et des finances. À ce niveau, il faut responsabiliser la caisse pour que la caisse paye directement les centres de payement au niveau des communes » explique t’il.

Ansoumane Sylla trouve déplorable que ces retraités soient très souvent victimes d’arnaque dans les centres de payement « arnaquer les retraités c’est quelque chose qui est très très difficile, quelqu’un qui n’a que 440.000 fg, quand vous le soustrayez là-bas 10.000f ou des fois 15.000, et le transport qu’il paye, par exemple pour quelqu’un qui loge jusqu’à Coyah et qui prend sa pension à la paierie centrale ça doit lui faire combien ? C’est pour cette raison que nous avons donné les instructions de ne plus anarquer les retraités» a t’il martelé.

Par le passé, les fonctionnaires médecin ou professeur de la hiérarchie A ou de la hiérarchie B ne gagnaient que 280.000gnf le mois « alors que certains tels que des chauffeurs étaient payés à 440.000gnf. C’est pourquoi on a fait cette revendication, heureusement que le gouvernement nous a compris et ils ont mis tout le monde sur le même pied d’égalité. Mais quand le recensement biométrique sera terminé, nous allons essayer de voir comment encore augmenter la pension des retraités » a lancé le secrétaire général de la fédération des retraités.

Ces retraités en appellent d’autres à se joindre à eux afin d’être plus forts.

Alpha Mamadou Bobo BALDE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*