Guinée/Lélouma : Des enseignants grévistes étaient dans rue ce lundi

0
60

C’est dans la matinée de ce lundi 26 novembre 2018 que des enseignants sous la bannière du SLECG (syndicat libre des enseignants et chercheurs de guinée) de la préfecture de Lélouma ont manifesté dans la commune urbaine de ladite préfecture. Partis du stade, les grognards ont fini leur manifestation devant les locaux de la direction préfectorale de l’éducation en passant par le bloc administratif de la préfecture.

Mamadou Hady Diallo, secrétaire chargé de la formation de la classe ouvrière du SLECG préfectoral de Lélouma explique : « on a constaté qu’il y a de cela deux (2) mois que nous, enseignants on n’est pas reparti à l’école et que les enfants qui ont un droit à l’éducation sont toujours à la maison. Notre itinéraire, on a quitté le stade préfectoral, on est venu à la préfecture on leurs a dit ce qui nous traquasse dans notre sortie dans cette marche-là. Dans notre message nous demandons à ce que les négociations reprennent entre le gouvernement et le syndicat afin que nous repartions à l’école et dire à ces autorités qu’on a plus peur des intimidations » ajoute le syndicaliste.

Mamadou Hady Diallo affirme que les agents du maintien de l’ordre n’étaient pas présents sur le terrain. Avant de menacer que si rien n’est fait d’ici la fin de la semaine, ils redescendront de nouveau le lundi à venir dans la rue pour exprimer leur mécontentement face à la paralysie prolongée des cours.

A noter qu’à Labé ville, les cours ont timidement repris ce lundi 26 novembre 2018. Plusieurs écoles publiques et privées sont restées ouvertes et les quelques élèves présents ont suivi les cours.

Correspondant : Boubacar Timbo Diallo, Labé

kalenewsorg@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*