Guinée: Le Projet de reconstruction et réhabilitation des voiries urbaines estimé à plus 200 millions d’euros

0
413

Après la réalisation de plus de 391 km de voiries urbaines dont 217 km dans les villes de l’intérieur et 174 km à Conakry, y compris 42 km en 2×2 voies, la ministre des travaux publics a lancé ce vendredi 27 avril, le démarrage des travaux de reconstruction et réhabilitation des voiries urbaines de trois communes notamment (Kaloum, Matam et Dixinn) et de la construction des échangeurs de Matoto, Kagbélen et leurs embranchements. Ces travaux financés dans le cadre de l’apport de partenariat stratégique chino-Guinéen sont exécutés par l’entreprise CBITEC de chine. 

La cité CBK dans la commune de Matoto a servi de cadre à cette rencontre et a connu la présence du chef de l’Etat le professeur Alpha Condé. ‹‹ Ce projet marquera le début de la transformation de notre capitale en ville moderne. Le coup du présent projet est estimé à 202 millions 168 mille 343 euros, hors taxes avec un délai d’exécution de 30 Mois›› annonce Mme Oumou Camara ministre de tutelle. 

Ce projet portera essentiellement sur la réhabilitation et la construction de quelques voiries de certaines commune de la Capitale ‹‹il portera essentiellement sur la réhabilitation et la construction des voiries réparties entre les communes de Kaloum, de Dixinn, et de Matam, la construction des échangeurs de Matoto et de Kagbélen, y compris les voies de contournement, et l’aménagement en 2×2 voies de la route Donka à Bellevue›› précise-t-elle. 

 

En outre, des activités d’assainissement et de drainage seront réalisées notifie la ministre ‹‹il convient de signaler, qu’en plus des travaux de terrassements et constructions de chaussées, une attention particulière sera accordée à l’assainissement et au drainage des sources fluviales en raison de la vétusté et du manque de système de drainage dans ces communes›› rajoute-t-elle. 

 

La china Bengbu international Technology and Economic Coopération (CBITEC), est la filiale de la société Blue Diamond Holdings qui détient la totalité de ses actions. Elle est une actrice qui a la qualification d’entreprendre des travaux à l’étranger sous l’autorité du ministère du commerce en Chine. 

 

Hassatou Lamarana Bah

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*