Guinée/Labé : Un Cambiste assassiné

0
227

Cette attaque à main armée s’est produite dans la nuit du samedi 24 novembre 2018 à Safatou, dans la commune urbaine de Labé. il s’agit d’un père de famille qui a été poursuivi par des jeunes armés et fusillé dans sa propre demeure, devant sa femme et ses enfants.

En effet, la victime, Mamadou Bobo Diallo cambiste de profession, revenait du marché central de Labé dans les bandes de 18 heures passées, lorsqu’il a été suivi par des présumés malfrats à bord d’une moto jusque dans sa concession, sise à Yéradè, quartier Safatou dans la commune urbaine. A sa décente de la moto taxi qui l’a transporté, ces bourreaux l’ont tiré sur une de ses jambes avant de le poursuivre jusque dans sa maison. De là on apprend qu’une bagarre a éclaté entre Mamadou Bobo Diallo et les malfrats qui finirons par l’administré d’autres coups de feu d’arme automatique et emporté son sac qui contenait de l’argent. Gisant dans un bain de sain, la victime a été aussitôt transportée d’urgence à l’hôpital régional de Labé aux environs de 19 heures.  Reçu au service de la traumatologie, le père de famille a aussitôt eu les premiers soins médicaux. Quelques temps après, n’ayant pas pu supporter la douleur, il rendra l’âme dans l’une des salles d’hospitalisation.

Fortement massé dans l’enceinte de la cour de l’hôpital régional de Labé, parents, amis, collaborateurs, voisins et connaissance chacun de son côté a fondu en larmes après l’annonce du décès du cambiste. Son corps a été aussitôt transféré à la morgue.

Dans la matinée de ce dimanche 25 novembre 2018, l’information de cette attaque meurtrière a fait le tour de la ville. Dans sa famille, se sont la désolation et les larmes qui assaillent les membres et d’autres personnes venues compatir. Sur les lieux communément appelé ligne devise, les responsables des chambres préfectorale et régionale, l’administration du marché central et quelques commerçants cotisaient pour le prix du pain.

Dans un communiqué, les responsables commerciaux ont décidé de faire de la journée du lundi 26 novembre 2018, une journée sans commerce histoire disent-ils de porter le deuil suite à l’assassinat d’un des leurs.

Mamadou Bobo Diallo qui laisse derrière lui deux (2) veuves  et plusieurs enfants repose à jamais dans son village natal Téguègnèn, dans la sous-préfecture de Kouramangui, préfecture de Labé.

 

Correspondant Régional, Boubacar Timbo Diallo : 622 40 21 62

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*