Guinée/Labé : Les écoles retrouvent petit à petit leur engouement habituel

1
65

A ce jour, le constat du correspondant régional de votre quotidien en ligne  sur le terrain démontre que les cours reprennent de façon satisfaisante dans les établissements scolaires publics et privés dans la commune urbaine de Labé.

Les grands centres scolaires publics à savoir : les lycées Wouro, Hoggo M’Bouro, Général Lansana Conté, les collèges Thiendel, konkola, les écoles primaires de Kouroula 1 et 2, Pounthioun 1 et 2 en passant par l’école du Centre, les cours se tiennent depuis le début de cette semaine. Il en est de même pour les  écoles privées où on remarque une présence massive des élèves, enseignants et autres encadreurs. Comme pour dire que la sensibilisation menée par les autorités en charge  du système éducatif,  au niveau régional, commence à porter ses fruits sur le terrain, ce, malgré les séances de démobilisation faites par les enseignants grévistes du SLECG.

En début de semaine, le chargé de la pédagogie à l’inspection régionale de l’éducation de Labé avait dans une émission radiodiffusée sur une radio locale, invité les parents à laisser leurs enfants aller à l’école. Quant aux enseignants grévistes, Laye Keita leur a demandé de revenir à des meilleurs sentiments pour reprendre le chemin de l’école en attendant la poursuite des négociations entre gouvernement et syndicaliste du SLECG. Dans cet entretien,  le responsable de l’éducation a annoncé des mesures que son service est en train de prendre pour ne pas que les écoles manquent d’enseignants.

La semaine dernière lors d’un sit-in organisé par les enseignants grévistes, une manifestation empêchée par les services de sécurité, plusieurs d’entre eux avaient été interpellés, jugés et condamnés à des peines  allant de 3 à 6 mois assorties de sursis avec des amendes. Parmi les condamnés figurent  des responsables du SLECG de la préfecture de Labé et des femmes.

Plusieurs observateurs confient que le mouvement de grève déclenchée depuis le 03 octobre dernier par le camarade Aboubacar Soumah et ses pairs commence à perdre de l’énergie dans la cité de Karamoko Alpha de Labé.

Correspondant, Boubacar Timbo Diallo, Labé

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*