Guinée/Installation des élus locaux : L’opposition guinéenne dénonce et menace de reprendre la rue

0
160

Au sortir d’une réunion tenue ce mercredi 10 octobre 2018, l’opposition républicaine dénonce l’implication  »flagrante » des administrateurs territoriaux dans l’installation des élus locaux et la corruption des élus en faveur du RPG Arc-en-ciel.

Déplorant la manière dont les élus locaux sont entrain d’être installer, les opposants au régime d’Alpha Condé ont fustigé la poursuite de cette pratique dans certaines communes rurales et urbaines, ce malgré la suspension des opérations par les autorités.

Ainsi l’opposition exige la reprises des installations déjà menées dans certaines communes comme à Dubréka et à Gueassou dans Lola. Pour exprimer sa position vis-à-vis du gouvernement, l’opposition républicaine annonce une journée ville-morte le mardi prochain à Conakry, comme étant le point de départ d’une série de manifestations.

 » L’opposition républicaine exige la reprise dans les conditions prévues par la loi et les accords, des élections dans les communes concernées. Nous exigeons également du ministère de l’Administration du Territoire, la publication d’un calendrier précisant les dates d’installation des exécutifs dans les autres communes. Nous dénonçons l’implication flagrante des administrateurs territoriaux dans l’intimidation et la corruption des élus en faveur du RPG Arc-en-ciel. Pour protester donc contre toutes ces anomalies, nous avons décidé d’organiser une journée ville morte le mardi prochain, dans les cinq communes de Conakry  », annonce Cellou Dalein Diallo.

En plus poursuit le chef de file de l’opposition guinéenne,  »plusieurs communes rurales comme Gueasso, lea commune urbaine de Dubréka fait partie des communes où l’opposition républicaine exige la reprise du vote  ».

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*