Guinée : une histoire d’homosexualité fait débat à Kankan

In Accueil, Société

Il y a maintenant plus d’un an que l’affaire de deux jeunes accusés d’homosexualité par des villageois de la localité de Oulondougou, dans la sous-préfecture de Dabadou, préfecture de Kankan plonge la région dans l’impasse.

Il s’agit de l’histoire de  Doura Kaba et de Lamine Fofana le premier chauffeur et le deuxième surveillant, les deux jeunes étaient des employés de la Société Soprogec travaillant dans ce village situé à 16km de Kankan-ville.

Au mois de juin 2016, soit deux mois à peine après leur arrivée dans la localité, les trouvant très intimes et proches, les villageois les ont accusé (Doura Kaba et Lamine Fofana, ndlr) d’homosexuels. Ils ont été d’abord malmenés, ensuite frappés, puis blessés. Avec l’aide de certains jeunes, ces deux jeunes sont parvenus à s’échapper et se sont retrouvés au centre ville de Kankan. Sur place, ils ont informé les autorités sur les accusations dont ils sont victimes. De là Doura et Lamine se verront rejetés pour des raisons qu’on ignore. C’est ainsi qu’ils seront poursuivis par tout le village de Oulondougou. Et un avis de recherche a été lancé alors à leur encontre.

Quelques mois plus tard, l’on apprenait la mort de Lamine Fofana, l’un des jeunes accusés. Selon des informations, des villageois lui auraient ôté la vie. C’est ainsi que  sa famille a accusé son ami Doura d’être la cause de cette mort, vu que c’est ce dernier qui lui aurait amené dans son village natal de Tintioulén où il a été retrouvé.

À noter que Doura Kaba est resté introuvable.

Affaire à suivre !

 

 

Lamine Toutè Kaba

Correspondant kalenews.org dans la région

+224621730533

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE