Guinée/hausse du prix du carburant : La société civile déclenchera une grève à partir du mercredi 04 juillet

0
397

Les organisations de la société Guinéenne réunies au sein des forces sociales Guinéennes dans les locaux de la PCUD ce lundi 2 juillet, ont fait une analyse de la décision du gouvernement sur la hausse du prix du carburant à la pompe qui paralyse les activités socioéconomiques du pays.

 

Après des heures de concertation en synergie sur une table ronde, les différents membres de la société Civile présents ont dans une déclaration rendue publique invité les citoyens à une mobilisation générale pour contraindre le gouvernement à reconsidérer sa décision.

 

‹‹les forces sociales de Guinée invitent les citoyens à un sursaut national à travers une série de manifestations citoyennes qui commence par une journée ville morte prévue le mercredi 04 juillet 2018 sur toute l’étendue du territoire national›› annonce Sékou Koundouno Président du Balais citoyen.

 

Tous les citoyens sans exception sont concernés par rapport à cet appel ‹‹nous lançons un appel aux acteurs sociaux (syndicats, organisations de la société civile, patronat, média) à s’associer à cette initiative destinée à défendre les intérêts des populations›› lance-t-il.

 

Dans cette déclaration il est prié aux fonctionnaires de tous les secteurs, aux membres des organisations socioprofessionnelles, aux travailleurs des secteurs bancaires, miniers, portuaires, judiciaires, des assurances, des télécommunications, ainsi qu’aux opérateurs économiques, commerçants, enseignants et étudiants des universités publiques et privées, jeunes, transporteurs, exploitants de mototaxis, à respecter ce mot d’ordre de  »ville morte » , pour exprimer leur désapprobation face à cette augmentation du prix du carburant et leur ras-le-bol contre la mauvaise gouvernance en Guinée.

 

De l’autre côté, ce sont les syndicats qui laissent un délai de 72h au gouvernement pour revenir sur sa décision, sinon ils déclencheront une grève générale.

 

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*